PARTAGER

Ils sont dj et veulent mettre à profit leur savoir-faire pour sortir les enfants de la rue. Cheikh Laurent Tall et Roger Sodad de l’Association Lux solidarité Sénégal vont, en compagnie d’autres dj européens, sillonner le Sénégal pour récolter des fonds qu’ils vont reverser à l’Association Empire des enfants. Déjà, ils se désolent de l’absence d’appui des autorités sénégalaises.

Les fêtes sont l’occasion de se retrouver en famille afin de partager des moments de plaisir. Mais pour les orphelins, décembre est souvent synonyme de tristesse. Tant leur solitude est perceptible. L’Association Lux solidarité Sénégal entend rectifier cette situation. Et du 23 décembre au 1er janvier prochains, elle va organiser une tournée intitulée «Luxembourg-Dakar live dj tour» à travers tout le Sénégal. Cette initiative permettra de collecter des fonds pour financer la scolarisation des enfants de la rue. Dj Viélo de Paris, Anilson de Nice, Roger Sodad de Dakar, Pingusso du Luxembourg et dj Laurent vont ainsi sillonner le Sénégal en partenariat avec l’Empire des enfants. Ils vont débuter à Mbour le 24 décembre par une soirée qui sera animée par les 5 dj au Barracuda. Le 25, c’est le Blue Unit de Dakar qui les accueillera. La région de Thiès sera à l’honneur le 26 décembre et ils seront au Phénix.
L’argent récolté entre-temps, informent les organisateurs, «servira à l’organisation d’un arbre de Noël à l’Empire des enfants de Dakar, le matin du 27 décembre». Et le soir, les dj seront au complexe culturel Le Five pour une soirée dansante. Le lendemain, la porte du King Karaoké de Saly leur sera ouverte pour la même opération. Puis, au Crystal de Tambacounda, les dj se produiront le 29 décembre, avant de clôturer la tournée par un dîner de gala à la salle Kiki Traiteur des Maristes. L’objectif étant de réunir le maximum d’argent en faveur des «enfants de la rue» tout en expliquant aux populations les risques qu’encourent ses gosses. L’on informe également que le projet prévoit la formation de 3 pensionnaires de l’Empire des enfants dans les métiers de l’audiovisuel. A leur sortie, ils seront placés en stage rémunéré. L’idée est de «montrer aux autres enfants qu’il est possible de s’intégrer dans la société en faisant tout simplement des efforts», a indiqué Cheikh Laurent Tall, président de Lux solidarité Sénégal.
En mai 2017, les dj vont faire le chemin inverse. Une tournée sera organisée au Luxembourg pour récolter des fonds en faveur de la scolarisation des enfants. Même si la cause est noble, l’appui des autorités se fait désirer, constatent déjà les initiateurs. «Les dj que nous allons amener sont reconnus. Ils touchent plus de 600 mille francs Cfa chaque soirée. Ils ont des contrats sur un an. Et on parvient à les bloquer pendant 10 jours pour une cause noble… Pour cette initiative, il n’y a pas de cachets pour ces Dj», a informé Roger Sodad qui s’offusque du silence des autorités, pourtant bien informées de leur projet. «Elles ont été saisies depuis plus de 2 mois. Mais aucune d’entre elles n’a écrit une lettre pour accuser réception de notre demande. Pis, notre lettre a été égarée. On nous demande d’appeler telle personne, cette dernière au téléphone nous dit qu’elle n’a rien vu», a expliqué pour s’en désoler Cheikh Laurent Tall, le président de l’Association Lux solidarité Sénégal.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here