PARTAGER

Hier, la mosquée de Fass bâtiment, pour la levée du corps de l’artiste-chanteur Ablaye Mbaye, décédé avant-hier des suites d’un malaise, a accueilli un beau monde composé pour l’essentiel des fans du défunt à qui ce dernier avait dédié le titre Sopeyi. Artistes autorités et des hommes d’obédiences politiques ou religieuses différentes et autres personnalités issues du monde sportif ont convergé vers le quartier de Ablaye Mbaye pour lui rendre un dernier hommage et faire son élégie mortuaire. Le disparu n’a toujours pas fini d’attrister son monde, mais sa bonté et son œuvre ont été unanimement saluées.

Hier à 15h, le ciel était bien sombre du côté de la grande mosquée de Fass. Parés de leurs habits de deuil, les amis, frères et confrères de Ablaye Mbaye ont assisté, aux côtés de différentes personnalités, à la levée du corps de l’artiste-chanteur, qui a rendu l’âme la veille (Ndrl : lundi).
Debout et attendant la sortie du cercueil, l’assistance écoutait religieusement les témoignages des uns et des autres qui, parfois, prenaient des airs de cérémonial. «Ablaye Mbaye s’en est allé ce lundi sans crier gare. Aujourd’hui (Ndrl : hier), c’est un beau monde qui assiste à sa levée du corps ; écoutons donc les témoignages de chacun», conseille Serigne Mansour Sy Djamil face aux complaintes de certains qui estimaient l’attente et les discours bien longs. Le  leader du Mouvement citoyen Bëss du Niak, non moins voisin du disparu et membre de la famille maraboutique de Tivaou­ane, a rappelé à l’occasion, les en­seignements du Coran, qui rapportent que les témoignages sont aussi importants en pareil­les circonstances.
A la suite du marabout-député, les chanteurs Youssou Ndour, Mbaye Dièye Faye, Mame Ngor Djazaka, Pape Amadou Fall du groupe Pape et Cheikh, Baydi de Bidew bou bess, Demba Guissé, Salam Diallo, Yoro Ndiaye, Idrissa Diop, Fallou Dieng, les représentants du ministère de la Culture, le chroniqueur de lutte Bécaye Mbaye ainsi que le con­seiller technique à la présidence de la République, Dr Massamba Guèye, le secrétaire général de l’Association des métiers de la musique du Sénégal (Ams), Guis­sé Pène, ont à leur tour exprimé leur peine face à la brutalité du décès de Ablaye Mbaye.
Seuls, le footballeur El hadj Diouf sous ses lunettes noires fumées, le président du Grand parti, El hadj Malick Gackou et les chanteurs Pape Diouf et Baba Hamdy sont restés aphones, submergés par la tristesse pendant tout le long de la cérémonie de levée du corps de Ablaye Mbaye.
Après une heure passée à la mosquée de Fass, l’assistance accompagnera Ablaye Mbaye vers sa dernière demeure. Il repose désormais au cimetière de Yoff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here