PARTAGER

Au moment où d’autres étudiants campent sur leur position, ceux de l’Université de Thiès ont levé hier leur mot d’ordre de grève. Ainsi, les cours reprennent ce jeudi 31 mai. La décision a été prise au sortir d’une concertation entre le collège des délégués et la base hier. Selon Mounirou Thioune, président dudit collège, ses camarades ont positivement apprécié les mesures prises lors de la rencontre du lundi 28 mai au palais de la République et décidé de lever le mot d’ordre de grève. Il se félicite de la satisfaction à 90% de leurs revendications, sur la base des propositions faites par le chef de l’Etat. Il revient sur la rencontre avec le président de la République : «Le chef de l’Etat Macky Sall a favorablement répondu aux doléances des étudiants de l’Université de Thiès. C’est pourquoi nous avons tenu une réunion entre la base et l’ensemble des délégués pour ensuite juger nécessaire de lever le mot d’ordre, en attendant de voir s’il va respecter ses promesses ou pas. Donc, les cours reprennent ce jeudi 31 mai, à partir de 8h.» Aussi, il est revenu sur «le point phare de nos revendications, à savoir la justice dans l’affaire Fallou Sène», et indique que «là également, le chef de l’Etat nous a fait savoir que le dossier est en cours». Il ajoute que «Macky Sall n’a pas manqué de se prononcer sur le limogeage des ministres Mary Teuw Niane, Amadou Ba et Aly Ngouille Ndiaye, ainsi que de toute personne qui serait impliquée dans la mort de leur camarade Fallou Sène» avant d’informer qu’il a fait également beaucoup de promesses pour l’Université de Thiès qui va bénéficier de deux bus, de 1 000 nouveaux lits, en plus de la construction d’un terrain omnisports.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here