PARTAGER

«Mbakhane est un des fils de Lat Dior, c’est le prince héritier. Quand Lat Dior partait à Dékheulé, c’est lui qu’il avait appelé Mbakhane. A cette époque, à 7 ans, il n’était pas l’aîné de Lat Dior ; il a 4 ou 5 frères ainés. Mais n’oublions pas que Lat Dior est l’oncle de Mbakhane, puisque Ngoné Latyr et Débo Soukeu ont le même père et la même mère. Cette dernière est la mère de Farma Thioubou, qui est la mère de Mbakhane. Donc, il est à la fois le père et l’oncle. Voilà pourquoi il est d’une lignée qui lui permettait de prendre la vacance du trône. Lat Dior le savait, et c’est pourquoi lorsqu’il partait, il avait appelé tout le monde, et a annoncé : «Je vais aller à Dékheulé, je vais mourir, mais c’est lui qui va prendre ma place.»
A la mort de son père, il a été récupéré par les toubabs, dans le bon et le mauvais sens. Il a été envoyé à l’école française, a eu son brevet, ensuite il a été envoyé en Tunisie. Voilà comment il est devenu chef de canton et quelqu’un de très pondéré.
Il est décédé en 1957, à l’hôpital de Kaolack. D’après son certificat de décès que j’ai vu, il est mort d’hémorroïdes.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here