PARTAGER

Deux proches de Cheikh Amar ont été condamnés hier par la justice pour menaces de mort à l’encontre du directeur de publication du site Dakaractu. Le plus drôle dans l’histoire est que l’on aurait pu croire que c’est le milliardaire qui allait assigner le journaliste. N’est-ce pas M. Amar qui a recouru la semaine dernière à la Crei, pour se faire délivrer un certificat de bonne conduite contre les accusations du site en question ? S’il était si sûr de lui avec ce document, pourquoi n’avoir pas lavé son honneur auprès de la justice, au lieu de se fier aux arguments de la force ? Ou sans doute sait-il mieux que quiconque, ce qu’il lui reste en termes d’honneur ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here