PARTAGER

La Cour suprême du Liberia décidera lundi si le second tour de l’élection présidentielle se tiendra comme prévu le lendemain, a-t-elle indiqué ce vendredi 3 novembre, après avoir entendu les doléances d’un parti d’opposition et les membres de la Commission électorale nationale (Nec). Au Liberia, tout indique que le second tour de l’élection présidentielle, qui devait avoir lieu mardi prochain, sera reporté. Selon un porte-parole de la Commission électorale nationale, le scrutin sera «définitivement» remis à plus tard. La Commission est en attente d’une décision de la Cour suprême qui a entendu ce vendredi après-midi l’affaire qui l’oppose au Parti de la liberté. Ce dernier qui assure avoir constaté des irrégularités lors du premier tour a demandé le report du second. Ce n’est que lundi matin, la veille du scrutin, que les juges se prononceront sur la requête de l’opposition. Ce scrutin devait départager les vainqueurs du premier tour : George Weah, l’ex-footballeur, et Joseph Boakai, le vice-président sortant.
Ce retard pourrait être lourd de conséquences dans la capitale libérienne. Fred Van Der Kraaij, ancien professeur d’université à Monrovia, auteur de plusieurs livres et articles sur le Liberia, craint de voir éclater des violences dans le pays.
Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here