PARTAGER

La presse en ligne est dans une mauvaise passe. Entre chantages et carence professionnelle de certains promoteurs, elle se connecte sur un mauvais débit qui dépite certains compatriotes. Les vrais professionnels, anesthésiés par l’impuissance, essaient de sortir de ce coma pour retrouver la lumière. Pari loin d’être gagné, car le gain facile et la complicité empêchent les gouvernants de nettoyer au Karcher ces gens de petite engeance pour mieux engager la presse en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here