PARTAGER
Vitor Salvado, entraineur de la Linguère.

La Linguère de Saint-Louis a fait match nul (1-1) contre le Casa-Sports hier. Les Nor­distes qui recevaient les Sudistes pour le compte de la 8ème journée de Ligue 1 enregistrent ainsi leur troisième nul de la saison.

Par Cheikh NDIONGUE
Correspondant

Après la défaite contre le Gfc dimanche dernier sur un but pris à la fin du temps réglementaire, les protégés du Portugais Vitor Salvado devaient se racheter devant leur public malgré la dimension de l’adversaire très redouté à cause de son grand potentiel offensif. La tâche n’était pas en effet facile pour les joueurs saint-louisiens qui sont tombés sur une bonne équipe du Casa-Sports bien en place avec un jeu collectif bien huilé.
Les deux équipes qui ont fait jeu égal n’ont pas réussi à s’inquiéter durant toute la première mi-temps. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé, car elles se sont chacune procuré des occasions. Mais c’est l’équipe du Sud qui réussit à ouvrir le score à la 31ème minute sur un penalty provoqué par le défenseur central saint-louisien Matar Licky Boye qui a touché de la main une balle dans sa propre surface. Transparent jusqu’à ce moment, le buteur du Casa-Sport et de l’équipe junior du Sénégal, Aliou Badji, le transforme. Ce but sera d’ailleurs le seul de la première mi-temps.
En seconde période, plus entreprenants, les Saint-louisiens qui avaient joué toute la première mi-temps en sautant leur milieu de terrain réussissent à s’imposer dans ce compartiment et dominent leurs adversaires. Ils égalisent même à la 59ème minute par leur latéral, Makhtar Pène, qui reprend victorieusement de la tête un coup franc bien tiré par Mamadou Seck et dévié par un de ses partenaires. Plus rien ne sera marqué dans cette partie, car les nombreuses tentatives des deux équipes pour scorer resteront vaines.
Ce match nul et le troisième des Saint-louisiens qui restent sur un bilan de quatre défaites, trois matchs nuls et une seule victoire. Les «Samba Linguère» ne réussissent pas encore à décoller même si l’équipe joue mieux depuis l’arrivée du nouvel entraîneur, le Portugais Vitor Salvado, qui a réussi à améliorer le niveau de jeu, porté de plus en plus vers l’avant.
A noter que le match a accusé un retard d’une trentaine de minutes. La faute à un défaut du service d’ordre qui a finalement rejoint le stade.
cndionge@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here