PARTAGER

La Linguère de Saint-Louis vit présentement des moments très difficiles dans le championnat de Ligue 1 de football du Sénégal où elle occupe la 13ème place du classement et premier relégable devant la Sonacos. Explications.

Avec seulement 3 victoires, 7 nuls et 9 défaites après 19 journées, la Linguère est au bord de la relégation à 7 journées de la fin du championnat. Une situation alarmante qu’on sentait pourtant venir.
En effet, en prenant le flambeau des mains de Dr Ahmadou Dia, dans un climat de tension et à un moment où les autres clubs étaient déjà en pleine préparation, Amara Traoré venait de poser un jalon sur ce qui allait perdre l’équipe fanion de la ville. La cassure était ainsi actée. Malgré beaucoup d’entregent, de volonté et de générosité, le nouveau président s’était heurté à beaucoup de difficultés avec le départ massif de joueurs dont des cadres et le renouvellement des staffs administratif et technique avec l’arrivée de «nouvelles têtes», notamment sur le banc.
La nouvelle équipe qui n’a pas réussi à maintenir le club-fanion qui avait terminé la précédente saison à la 7ème place à son meilleur niveau, a ainsi mal engagé le championnat enchaînant les matchs nuls et surtout les défaites. Ce week-end encore, la spirale de défaites était encore présente avec la défaite (0-1) à domicile face au Jaraaf. Le courroux des supporters était manifeste.

Une défense poreuse avec 24 buts encaissés
Au vu des statistiques, cette situation difficile s’explique parfaitement car la Linguère n’a enregistré que 3 victoires, obtenues toutes à domicile, contre 9 défaites et 7 matchs nuls. Pire, les «Samba Linguère», qui ont pris 24 buts, sont au troisième rang des attaques les plus faibles (13 buts) et occupent la deuxième place dans le classement des défenses les plus poreuses du championnat professionnel avec une différence de but de moins 11.
A côté de ces statistiques qui renseignent à suffisance sur la mauvaise saison du club fanion, l’écart qui sépare les Saint-louisiens de leurs devanciers immédiats ne milite pas en leur faveur dans la mesure où Niary Tally et la Douane respectivement 11ème et 12ème au classement ont sur eux une avance de 5 points alors que Gorée et Ndiambour, qui occupent les 9ème et 10ème places avec chacune 23 points, devancent la Linguère (16 pts) de 7 points. Toutes choses qui expliquent les inquiétudes des supporters qui redoutent la relégation car ils ne voient pas comment les joueurs et le staff technique pourront renverser la tendance d’autant plus qu’ils n’ont jamais su depuis le début du championnat aligner les victoires.
La question qui court les rues aujourd’hui à Saint-Louis, c’est celle de savoir comment faire pour gagner le plus grand nombre de matchs sur les 7 qui restent avant la fin de la saison. Tâche qui sera en effet difficile car la Linguère se déplacera quatre fois alors qu’elle n’a jamais gagné cette saison à l’extérieur. Mieux le calendrier du reste de la saison ne sera pas de tout repos car les joueurs de Majib Diagne seront à Dakar pour jouer contre Tengueth Fc (6ème) lors de la prochaine journée avant de recevoir la Douanes (12ème). Ils joueront ensuite à Kaolack contre la Sonacos, lanterne rouge, puis ils voyageront à nouveau pour affronter Pikine (2ème) avant de recevoir Gorée (9ème).

Amara maintient sa confiance au coach
Pour l’avant-dernière journée ce sera un autre déplacement à Mbour pour affronter le Stade de Mbour. Et pour terminer, la réception du Casa Sport au stade Mawade Wade sera une autre patate chaude pour le staff technique du club nordiste.
Pourtant, depuis plusieurs journées, l’équipe saint-louisienne joue bien et domine même ses adversaires mais ne parvient pas à gagner du fait de l’inefficacité de son attaque incapable de concrétiser les occasions qu’elle se crée et une défense perméable.
L’autre inquiétude c’est que le président du club Amara Traoré a fait savoir à qui veut l’entendre qu’il fait encore confiance à l’actuel entraîneur Abdoul Majib Diagne dont le départ est réclamé par certains Saint-louisiens pour créer le déclic. Il s’y ajoute que sur le plan financier la Linguère n’est pas au mieux, ce qui fait que Amara qui y met déjà ses billes, a invité les Saint-louisiens à apporter leur contribution pour renflouer les caisses et leur permettre de faire face aux défis qui les attendent. Dans une émission à la radio Téranga Fm, il s’est même dit prêt à céder son fauteuil à tout Saint-louisien capable de s’engager à porter le projet mis en place par le Bureau exécutif pour redorer le blason du club.
Depuis quelques semaines, c’est le sombre avenir de la Linguère qui alimente tous les débats à Saint-Louis où on continue de s’interroger sur les capacités de l’équipe à se sauver de la relégation. Au même moment, l’entraîneur du club Abdoul Majib Diagne, lui, continue d’y croire. A la fin de la rencontre contre le Jaraaf, il a invité tous les «Samba Linguère» à ne surtout pas baisser les bras car pour lui le combat n’est pas encore perdu. Il ne sera certainement pas seul au combat car il pourra bien compter sur son ami et président Amara Traoré qui croit toujours dur comme fer qu’il est encore l’homme de la situation.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here