PARTAGER

Après deux mois de conflit, l’affaire Abdoulaye Ba a finalement trouvé une issue heureuse. L’interna­tional sénégalais a été libéré par les dirigeants de Teungueth Fc au profit de Jaraaf. Deux clubs de la Ligue 1 professionnelle au sein desquels l’ancien joueur de Niary Tally s’était engagé en même temps.

La fin d’un long feuilleton. Enfin, Abdoulaye Ba pourrait rechausser ses godasses et vivre pleinement sa passion. Un ouf de soulagement ! Selon une information de Wiwsport, l’international sénégalais aurait trouvé un accord avec les dirigeants de Teungueth Fc pour jouer avec le Jaraaf. Absent des terrains depuis son festival en finale de Coupe du Sénégal contre le Casa Sports, Abdoulaye Ba devrait bientôt retrouver la compétition. Dans une publication sur Facebook, Teungueth Fc a déclaré «tourner la page Abdoulaye Ba» après avoir «trouvé un terrain d’entente avec les dirigeants du Jaraaf et le joueur. L’international sénégalais aurait présenté ses excuses et regrette la tournure des événements», souligne le site.
A noter que la Ligue professionnelle de football (Lpf) avait décidé de ne pas lui confectionner une licence après avoir reçu deux demandes venant de Teungueth Fc et du Jaraaf. Ces deux clubs avaient annoncé le recrutement du meneur de jeu. Un imbroglio qui lui a privé pour le moment de deux mois de compétition. Le dossier sera par la suite transmis à la nouvelle Chambre de résolution des litiges de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), créée en septembre dernier, avec à sa tête le magistrat Ousmane Kane.

Le rôle joué par les deux présidents  
Une bonne nouvelle pour l’ex joueur de Niary Tally, mais également pour les dirigeants du Jaraaf qui n’ont de cesse essayé de trouver un terrain d’entente avec ceux de Teungueth Fc durant toute cette période. Joint hier, le président de la section football, Ndoffène Fall, a confirmé l’information. Non moins sans se réjouir de l’issue de l’affaire. «Les deux présidents ont pu trouver un terrain d’entente. Et nous tenons vraiment à saluer l’état d’esprit et la manière dont ce dossier a été géré par les deux présidents (Babacar Ndiaye et Cheikh Seck) qui ont compris que c’était mieux pour le football sénégalais. Ce sont deux jeunes présidents dont le profil laisse croire qu’ils ont encore de très longues années dans le football», se félicite Ndoffène Fall. Avant de saluer le rôle joué par le président de la Ligue pro, «Saër Seck, mais également de personnes ressources du football sénégalais afin d’éviter le contentieux. Nous tenons à remercier toutes ces personnes pour leur implication».
La page tournée, l’international sénégalais attend désormais la réaction de la Chambre de résolution des litiges pour être «opérationnel très rapidement». A ce sujet, informe M. Fall, «le Jaraaf a notifié à la chambre le retrait de sa saisine».
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here