PARTAGER

Le Casa Sport a encore échoué aux portes d’un premier succès. En déplacement au stade Alassane Djigo hier pour le compte de la troisième journée de Ligue 1, la formation sudiste n’a pu faire mieux que de ramener le nul (1-1).

Après avoir remporté son premier match de la saison à domicile le week-end dernier face au champion en titre, le Jaraaf, le promu l’As Pikine a partagé les points contre le Casa Sport. C’était en match comptant pour la 3e journée disputée hier au stade Alassane Djigo qui a de nouveau affiché le plein avec une forte présence des supporters locaux aux côtés de ceux de l’équipe adverse, «Allez Casa». Courant toujours après un premier succès après une défaite à l’entame de la saison contre l’autre promu, l’Us Gorée (2-1), et un nul à domicile contre le Stade de Mbour (0-0), l’équipe du Casa Sport avait cru aller vers sa première victoire, après l’ouverture du score par Mamadou Lamine Danfa. Ce dernier profite d’un tir repoussé par le portier adverse pour trouver le chemin des filets à la 36e mn. Piqués dans leur orgueil, les Pikinois ne mettent pas du temps pour réagir et recoller au score. Quatre minutes après le but des visiteurs, Mamadou Chérif Diallo, à l’origine du but pris par son équipe sur une perte de balle, se reprend pour délivrer une passe décisive à Assane Diatta. Un but d’anthologie.
Dominateur dans l’impact physique, l’équipe du Casa s’est offert plusieurs opportunités de prendre l’avantage, sans jamais y parvenir ; d’où la désolation de son entraîneur à la fin du match. «On n’a pas su tuer le match. Cela est dû à la jeunesse de notre ligne d’attaque qui manque d’expérience. Nous allons continuer à travailler pour apporter les correctifs nécessaires», dira Badara Sarr. L‘ancien entraîneur de Mbour Petite Côte déplore aussi le manque de «concentration de ses joueurs pour conserver notre avantage dans une rencontre qu’on a dominée le plus gros du temps». Des impairs qu’il faudra vite corriger avec d’affronter l’équipe de Niary Tally, lors de la 4e journée, puis Génération Foot.
Du côté de Pikine, malgré le nul à domicile, l’entraîneur Djibril Fall se félicite du résultat, soulignant la réaction de ses joueurs après l’ouverture du score des visiteurs. «Il fallait poser le ballon et jouer comme on sait le faire. Ce que les gosses ont compris et on a pu obtenir ce point du nul qui est très important», souligne l’entraîneur des Pikinois.

Badara Sarr et son fils : Un match dans un match
As Pikine-Casa Sport, c’était un match dans un match. C’était une rencontre à distance que se disputaient un père et son fils. Le père n’est autre que Badara Sarr, entraîneur du Casa, qui avait en face son fils, Babacar Sarr, le milieu de terrain de l’As Pikine. Au finish, ce fut un duel entre les deux membres de la famille Sarr. Le fils Babacar avait failli jouer un mauvais tour à son père en ayant la balle des 2 buts à 1 entre les pieds. Mais c’était sans compter avec les défenseurs de Ziguinchor qui ont donné de leur corps pour éviter que la case du père ne soit brûlée par le fils.
ambodji@lequotidien.sn

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here