PARTAGER

La Linguère de Saint-Louis sera pratiquement sous de nouveaux habits pour attaquer la saison 2018-2019 de football de Ligue 1 au Sénégal. L’équipe saint-louisienne, qui a changé de président et d’entraineur, a vu aussi son effectif fortement remanié et doit désormais faire avec ces nombreux changements intervenus pendant l’intersaison.

Tout ou presque a changé à la Linguère de Saint-Louis. L’an­cien président, le Dr Amadou Dia, a passé le témoin à Amara Traoré, élu lors d’une Assemblée générale ordinaire qui s’est tenue le 8 septembre dernier. Devenu homme fort du club fanion de la vieille ville, l’ancien international, devenu entraineur du club avec lequel il a remporté le premier championnat de Ligue 1 de football du Sénégal sous sa formule actuelle avant de coacher l’Equipe nationale du Sénégal, a apporté du coup de nombreux changements autour de lui. L’encadrement administratif, le staff technique, l’effectif, tout ou presque a changé.

Une nouvelle administration
A la faveur de son élection à la présidence de la Linguère, Amara Traoré a apporté beaucoup de sang neuf dans l’administration du club. D’abord en changeant l’organigramme mais aussi et surtout en nommant de nouveaux hommes.
C’est ainsi qu’il aura pour le seconder dans les tâches administratives, le Dr Masseck Wade, élu secrétaire exécutif. Plusieurs Commissions ont été créées. Il s’agit du pool technico-sportif dirigé par Amar Aw. Le pool finances, affaires juridique et sociales dirigé par Samba Soulé Ba. Le pool événementiel, culture et éducation dirigé par Doudou Diop et le pool Markting et communication coaché par Papa Oumar Fédior.

Un nouvel attelage technique
Amara Traoré a aussi fait le grand ménage sur le plan technique en ne renouvelant pas le contrat de l’ancien entraineur, Aziz Wade, en place depuis deux ans et dont le contrat était arrivé à terme. A sa place il a choisi de rappeler son ami et poulain, Magib Diagne, qui a occupé le banc du club saint-louisien de 2010 à 2012.
Magib, qui devient l’homme fort du banc des Samba Linguère ,est connu pour sa fidélité à l’ancien entraineur des Lions. Son expérience ne fait également plus de doute. Titulaire d’une licence C de la Caf, il est reconnu pour son caractère et sa rigueur dans le travail. Récemment il a réussi à faire monter l’Assur (ex-Css) en National 1 après deux années seulement sur le banc des «Sucriers».
Pour le seconder, Samba Ndiaye, ancien adjoint de Djilali Bakhloul et Vitor Salvado pendant deux saisons et intérimaire pendant plusieurs mois, a été choisi. Il sera le premier collaborateur de Majib Diagne. Chargé de la préparation physique, professeur d’éducation physique Samba Ndiaye fait aussi son came back sur le banc saint-louisien. Ibrahima Guissé, ancien du club, sera le deuxième collaborateur de l’entraineur. Comme entraineur des gardiens, Samba Fall a gardé son poste alors que Ibrahima Diop «Pelé» a été nommé entraineur de l’équipe espoir. Il sera assisté de Baye Mbengue.
Pour anticiper sur la préparation des joueurs pour la maîtrise des règlements, Amadou Diop, arbitre fédéral, a été recruté là où Yakhoub Aïdara s’occupera du secteur médical. Pour coordonner les activités de ce staff technique, Samba Keïta a été nommé directeur technique.

Un effectif fortement remanié
L’effectif n’a pas également échappé au vent de nouveauté qui souffle à la Linguère de Saint-Louis. Il a en effet été fortement remanié pour plusieurs raisons. D’abord, de nombreux joueurs ont profité de la période de doute qui a suivi l’annonce du départ de l’ex-président et son départ définitif, pour migrer vers d’autres clubs. Il s’agit de cadres comme l’avant-centre Ibrahima Sow parti à la Douane. Le gardien de but, Lamine Faye, titulaire lors de la dernière saison, le latéral gauche Mouhamadou Diop dit Clichy et surtout le défenseur central Omar Gningue, capitaine et meilleur joueur du club l’année dernière, ont tous déposé leur valise à la Sonacos de Diourbel. D’autres joueurs sont également partis vers d’autres équipes.
A côté de cette saignée, la Linguère a toutefois connu de nombreuses arrivées. Parmi elles figurent plusieurs anciens pensionnaires de l’Assur, de Ndar Guedj relégué en Ligue 2, de Cayor Foot, de l’Ugb et du Casa Sports entre autres.

Des objectifs à court terme
Même s’ils ne manquent pas d’ambitions, les nouveaux dirigeants de la Linguère ne veulent pas brûler les étapes. Ils se sont en effet fixé des objectifs raisonnables. Pour Amara Traoré, la saison 2018-2019 sera «une saison de transition» avec pour principal objectif d’avoir le meilleur classement possible. Un objectif à moyen terme aussi a été fixé au nouvel entraineur qui dit vouloir faire du club fanion de la vieille ville, un club de dimension africaine économiquement autonome.
Les objectifs fixés, la Linguère devra d’abord bien porter ses nouveaux habits en réussissant dans un premier temps sa mue lors de cette saison qui démarrera le week-end prochain par un gros match déjà à domicile, face à Niary Tally.
cdiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here