PARTAGER

L’équipe de Niary Tally (Ligue 1) tient une de ses recrues phare cette saison. Il s’agit de Pape Médoune Niang qui a signé avec les Galactiques un contrat d’un an dimanche dernier.
Ayant réussi à convaincre de par son talent les dirigeants de Niary Tally à travers des vidéos sur YouTube, le jeune excentré gauche de 22 ans a quitté le Qatar où il évoluait dans le championnat amateur, plus précisément à Doha Team.
Ayant encore la possibilité de jouer un an supplémentaire dans le championnat amateur qatari, Pape Médoune n’en a pas voulu à cause d’une loi «qui oblige les étrangers à jouer au Qatar durant cinq ans avant de passer professionnel».
«Après avoir passé 4 ans dans le championnat amateur qatari, je n’ai pas voulu y vivre une année supplémentaire. Je considère que j’y perdrai davantage mon temps. C’est pourquoi je l’ai quitté pour me relancer en Ligue 1», a soutenu le bonhomme joint par téléphone.
Convaincu par le «projet ambitieux des Galactiques», Pape Médoune Niang se fixe comme objectif d’aider son nouveau club «à mettre la main sur le titre de champion du Sénégal» après lequel celui-ci court depuis belle lurette.
«Mais faudrait-il que je gagne d’abord ma place dans le onze de départ», souligne celui qui promet de «se battre pour mériter la confiance des dirigeants de Niary Tally».
Ayant repoussé plusieurs propositions pour défendre les couleurs du Qatar, Pape Médoune Niang ne rêve que de jouer pour l‘Equipe nationale du Sénégal. Fin dribbleur, il dit ne pas céder aux appels des responsables qataris. «Je ne veux jouer que pour le compte du Sénégal. Et j’espère un jour frapper à la porte de la Tanière», souhaite Pape Médoune Niang qui avait impressionné les recruteurs qataris quand l’Académie Bathie Aïda était venue rechercher aux Sénégal de jeunes talents. C’est d’ailleurs dans ces conditions qu’il a rejoint ce pays du Golfe en poursuivant sa formation au sein de cette académie.
N’ayant jamais eu la chance de jouer en Ligue 1 sénégalaise, Pape Médoune Niang, qui s’est surtout révélé au niveau du championnat national populaire, a joué à Cité Aynoumady, Diack Sao et Sotrac.
Sociétaire du Stade de Thiaroye où a évolué l’international sénégalais Issa Sarr, ancien joueur du Jaraaf, il rêve d’intégrer un jour les rangs d’un grand club professionnel en Europe.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here