PARTAGER

C’était très chaud ce lundi au stade Léopold Sédar Senghor où il y a eu des affrontements à l’issue du match Jaraaf-As Pikine. Les Médinois ont gagné par un but à 0 sur un penalty dans le temps additionnel (92e mn) qui a rendu furieux les supporteurs pikinois.
Mécontents du dénouement de la rencontre, des supporters en colère de l’As Pikine ont réussi à envahir le terrain pour s’en prendre physiquement aux joueurs et aux dirigeants de l’équipe adverse.
Avec des grenades lacrymogènes, les Forces de l’ordre ont dispersé les deux camps.
Ces affrontements ont occasionné des blessés. D’ailleurs, le coach de l’As Pikine Djibril Fall a été touché. Certains dirigeants du Jaraaf aussi sont blessés.
Des images qui ne donnent pas une bonne image du football local sénégalais surtout après le drame de Demba Diop en 2017.
Conséquence : le deuxième match de la journée, qui devait opposer l’Us Gorée à Niary Tally, a été finalement reporté car les Forces de l’ordre ont évacué tout le stade.
Pour revenir au match Jaraaf-Pikine, il a fallu attendre le temps additionnel pour voir un but dans cette affiche qui était tant attendue. Battu à l’aller (2-1), le Jaraaf a rectifié le tir en obtenant un penalty transformé en but par Madické Kane. Les poulains de Malick Daff, qui était à la 6e place avant le match, obtiennent 3 points et se relancent ainsi pour la course au titre avec 20 points. Par contre, il s’agit de la deuxième défaite consécutive des Pikinois, scotchés à 25 points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here