PARTAGER

Plainte du Stade de Mbour contre la Ligue Pro, démission du président des supporters, refus de jouer contre l’Uso dans un même championnat : les conséquences sont lourdes côté mbourois suite à la décision du Tas de lever la suspension des Ouakamois.

Le Stade de Mbour na pas caché sa déception et sa colère ce vendredi lors de la conférence de presse tenue au domicile de son président Saliou Samb. Une rencontre organisée par le club mbourois pour se prononcer sur la décision du Tas de faire revenir l’Us Ouakam en Ligue Pro.
Selon Saliou Samb, cette décision sera lourde de conséquences, car le Stade de Mbour ne peut pas assurer la sécurité des joueurs de l’Uso pour un déplacement à Mbour. «Nous prenons acte de cette décision de la Ligue Pro de faire revenir l’Uso dans le championnat. Le Stade de Mbour appelle au sens de responsabilité des autorités impliquées dans la gestion cruciale de dossier pouvant être aggravée par la présence incontrôlée et inattendue de Ouakam à Mbour», a averti Saliou Samb. Et ce dernier, face à un tel scénario, d’avertir ne pouvoir garantir la sécurité d’un tel match à Mbour.
«Ainsi, nous en appelons à l’Etat, à la Fédération, à la Ligue Pro et la direction de l’Uso afin que cette situation soit gérée à la dimension du problème. Par ailleurs, le Stade de Mbour tient à dégager toute responsabilité pour les conséquences qui pourraient découler d’une mauvaise application de cette mesure», a-t-il averti. Avant de rappeler que son club va bien étudier la décision du Tas qui a déjà situé les responsabilités ayant été à l’origine du drame. «Le Stade de Mbour n’exclut pas la possibilité d’exploiter cette décision pour engager la responsabilité des organes. Il va porter plainte contre les personnes qui ont eu en charge l’organisation de ce match qui a vu huit supporters mbourois perdre la vie», a déclaré M. Samb.
Lors de cette conférence de presse, des dirigeants du Stade de Mbour ont également déploré l’attitude des autorités de la Fédération et de la Ligue Pro «qui se sont empressés de faire des déclarations hâtives alors qu’ils devaient avoir une position de conciliation».
A noter que lors de cette rencontre, le président des supporters du Stade de Mbour, Alassane Ndiaye, a démissionné de son poste car, dira-t-il, «cette décision nous fait honte et n’honore pas du tout nos morts. Cette décision du Tas a réveillé la douleur et la souffrance des Mbourois. C’est pourquoi nous ne pourrons plus jouer notre rôle de président des supporters», a-t-il précisé. Comme quoi, les conséquences de la levée de suspension de l’Uso sont lourdes côté mbourois.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here