PARTAGER

Engagé pour faire mieux que le Français Djilali Bahloul, Vitor Salvado n’a pas réussi à la Linguère de Saint-Louis. Le Portugais n’a finalement passé que cinq mois 11 jours à la tête du club saint-louisien. Recruté pour un an, il n’est pas parvenu à hisser au sommet les Samba Linguère, 11èmes du classement sur quatorze équipes. Il a été limogé avec tout le staff technique.

Victor Salvado avait été présenté par les dirigeants du club saint-louisien comme nouvel entraineur de la Linguère de Saint-Louis le 28 novembre 2017 au cours d’une conférence de presse. Il avait alors remplacé le Franco-Algérien, Djilali Bahloul, qui avait démissionné de ce poste pendant l’intersaison, après avoir réussi à redresser la Linguère qu’il avait trouvée en bas du classement de la Ligue 1 pour la hisser à la quatrième place. Présenté comme un entraineur expérimenté, il avait lui-même fait savoir qu’il a déjà travaillé en Afrique depuis 9 ans et avait entrainé l’Equipe nationale locale du Bénin et des clubs au Kenya, au Cameroun, au Togo, en Guinée Conacry, au Nigeria et  Cameroun. Lors de sa présentation, Salvado avait reçu la mission de faire mieux que les résultats de la dernière saison. Le président de la Linguère avait d’ailleurs dit à l’époque : «Nous voulons gagner quelque chose avec lui.  Le club a signé avec lui un contrat d’1 an et au cas où l’expérience est concluante, les dirigeants réfléchiront sur la conduite à adopter.»

Aziz Wade et Ibrahima Guissé pour assurer l’intérim
Seulement Salvado n’a jamais réussi à imprimer sa marque au club. Il s’est en effet tout le temps cherché en changeant régulièrement son effectif et en se séparant d’une bonne partie des joueurs recrutés pourtant cette saison. Les résultats n’ont pas également suivi car ils ont été en dents de scie, la Linguère n’ayant jamais réussi à aligner une série de victoires depuis son arrivée. Cette situation avait même fini par provoquer un malaise au sein du club, beaucoup de supporters et sympathisants ayant considéré les résultats insuffisants. 11ème au classement à six journées de la fin, la Linguère a obtenu seulement 5 victoires pour 6 matchs nuls et 9 défaites. Des résultats très insuffisants qui ont obligé les dirigeants saint-louisiens à se séparer de Salvado.
En attendant de trouver un nouvel entraineur, les dirigeants de la Linguère ont décidé de confier l’équipe à deux anciens joueurs de l’équipe, Aziz Wade et Ibrahima Guissé, qui conduiront déjà l’équipe à Ziguinchor pour le périlleux déplacement contre le Casa Sport pour le compte de la 21ème journée. Le club serait en discussions avec des techniciens pour le remplacement de Vitor Salvado.

cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here