PARTAGER

La Linguère de Saint-Louis a battu hier la Douane sur la marque de 2 buts à 0 en match comptant pour la sixième journée de Ligue 1. Cette victoire est la première du club nordiste et de son nouvel entraîneur.

Avec seulement deux petits points avant cette journée depuis le début du championnat, les Samba Linguère, sous la houlette de leur nouvel entraîneur Vitor Salvado, ont pris les choses en main dès le début de la partie. Le coach saint-louisien qui a mis en place un dispositif plus offensif que d’habitude a en effet opté pour l’attaque. Bien en place, les deux équipes font jeu égal durant toute la première mi-temps et ne parviennent pas à se départager. A la reprise, l’entraîneur saint-louisien fait entrer deux nouveaux joueurs dont l’avant-centre Abdel Kader Fall titulaire lors de la présente saison et écarté des terrains depuis le début de cette saison par une blessure. Il maintient ainsi son option offensive. Celle-ci paie dès la première minute de la deuxième mi-temps, car à la 46ème minute sur une déviation de la tête de Kader Fall, le nouvel entrant, l’international U17 Papa Ndiaga Yade, titularisé pour la première fois, ouvre le score pour les Saint-Louisiens. Cueillis à froid, les visiteurs tentent de se rebiffer, mais ne parviennent pas à inquiéter sérieusement leurs adversaires.

Le retour de Amara Traoré
Le deuxième but de la Linguère interviendra d’ailleurs à la 86ème minute grâce au même joueur qui, servi à nouveau par Abdel Kader Fall, signe son doublé de la soirée, donnant ainsi la victoire à son équipe. L’international junior aurait même pu porter le score à 3-0, car il a raté la balle de match en toute fin de partie alors qu’il était bien démarqué dans la surface adverse.
Cette victoire intervient à un moment où la paix des braves a été scellée entre le président de la Linguère, le docteur Amadou Dia, et le technicien Amara Traoré qui n’étaient plus en odeur de sainteté depuis quelques semaines. La semaine dernière, c’est le journaliste directeur de la radio Téranga Fm, Alioune Badara Diagne Golbert, qui les a réconciliés. Depuis, l’ancien coach des Lions prête main forte aux entraînements au nouvel entraîneur. Un geste que la majorité des Saint-louisiens ont apprécié, car considéré comme participant à la stabilité du club. Lors de la saison écoulée, la Lingère s’était également réveillée à Saint-Louis en battant cette équipe de la Douane à domicile avant de faire une très bonne saison. Reste maintenant à voir si l’histoire va se répéter.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here