PARTAGER

Le premier choc tant attendu de 2e journée de Ligue 1 a tourné à l’avantage de l’As Pikine. Le promu a dominé le Jaraaf, champion en titre, (2-1) hier au cours d’un match plaisant disputé au stade Alassane Djigo plein à craquer.

L’As Pikine signe son retour en Ligue 1 en dominant, pour son premier match à domicile, le champion en titre le Jaraaf (2-1), au cours de la 2ème journée du championnat de Ligue 1 de football. Dans une ambiance surchauffée, marquée par la présence d’un nombreux public qui a pris d’assaut le stade Alassane Djigo, la formation de banlieue a surpris l’équipe de la Médina en ouvrant le score contre le cours du jeu. Le vieux briscard et capitaine de l’équipe, Adama Mbaye, catapulte de la tête la balle pour battre le portier des Vert-Blanc en profitant d’une remise dans l’axe par Landing Sagna sur un long centre de Mamadou Chérif Diallo désigné l’homme du match.
Prise à la gorge par un pressing du champion du Sénégal, l’As Pikine résiste. En face, ce n’est pas le réalisme pour les Médinois qui auraient pu mener au score dans le premier quart d’heure avec Ousseynou Cesar Guèye qui rate son face à face avec le portier des pikinois, El Hadji Malick Diabang qui bloque son tir à bout portant. Croyant avoir fait le plus difficile, l’As Pikine assistera impuissante à l’égalisation (1-1) des visiteurs par Assane Mbodji (37e mn).
De retour des vestiaires, Pikine perd son capitaine, Adama Mbaye, contraint de sortir sur blessure et remplacé par Talla Mbaye. La formation de Pikine trouve du coup les ressources pour reprendre l’avantage. Sur une attaque placée, Assane Diatta se joue de son vis à vis et décoche une frappe qui passe entre les jambes du portier du Jaraaf, Pape Ndiaye Diatta (63e mn).
Les visiteurs font tout pour refaire leur retard en mettant le pied sur le ballon. Sur l’une de leurs incursions, ils manquent de peu l’égalisation sur un tir de Assane Mbodji qui s’écrase sur le montant des buts adverses.
Réussissant à contenir les assauts du champion en titre, l’As Pikine a fini par mettre la main sur les trois points au grand bonheur de son coach. «C’est un match plaisant. Chacune des équipes méritait de gagner. Il fallait être costaud pour ne pas perdre ce premier match à domicile. On a joué sur le mental des joueurs», s’est-il réjoui.
Ce succès qui vient après le nul contre le Stade de Mbour va renforcer davantage la confiance de son équipe, a laissé entendre le technicien.
Tenu en échec par Mbour Petite Côte lors de la 1ère journée, le Jaraaf court toujours après son premier succès en championnat. En se fondant sur le «bon match» de son équipe, l’entraîneur du Jaraaf entrevoit l’avenir avec beaucoup plus de sérénité. «Le Jaraaf progresse de match en match. Mes joueurs ont donné tout ce qu’ils avaient dans le vendre. Les buts pris contre l’As Pikine sont dus à des erreurs individuelles», déplore Malick Daf qui a encore du chantier avec le début des compétitions africaines calé fin novembre.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here