PARTAGER

L’entraîneur Djibril Fall est un homme de défi. Après avoir réussi la montée avec Généra­tion Foot et la Sonacos, le jeune technicien est en passe de réussir la même performance avec l’As Pikine, cette saison. Le club de la Banlieue n’a besoin que d’un petit point pour retrouver la Ligue 1 après deux ans passés au purgatoire. Leader avec 48 points, l’équipe de Pikine a cinq points d’avance sur son dauphin, la Renaissance de Dakar (2e, 43 pts), et l’Us Gorée (3e, 43 pts). Et cela, après sa victoire hier sur le Port Autonome de Dakar (1-0), lors de la 24e journée de Ligue 2, disputée au stade Amadou Barry de Guédiawaye. Le seul but du match est marqué en seconde période par Babacar Sène.
Sur son secret, Djibril Fall avoue ne pas en avoir. «Je travaille et j’implore Allah de me donner la victoire à chaque fois que je coache mon équipe. J’ai des joueurs qui aiment leur équipe et se donnent à fond à chaque match», a fait savoir le technicien, à la fin de la rencontre contre le Port. Une rencontre au cours de laquelle, le technicien a senti ses joueurs «un peu crispés», malgré la victoire. «On a fait un match très difficile parce qu’on sort d’une défaite. Les joueurs avaient peur. Raison pour laquelle, ils n’ont pas produit le jeu qu’on attendait d’eux. Ils avaient peur de perdre la balle, ils avaient peur de se projeter. C’était un match important qu’il ne fallait pas perdre», souligne Djibril Fall.
Pour l’avant-dernière journée du championnat, l’As Pikine fera face à l’Africa Promo Foot (9e, 29 pts). Une rencontre importante qui pourrait permettre à l’équipe de valider son ticket pour la montée en Ligue 1. Face à l’enjeu qui attend toute la ville de Pikine, le technicien espère une forte mobilisation des supporters afin de permettre à leur équipe d’atteindre ses objectifs. Et cela, avant la dernière journée.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here