PARTAGER

Après avoir contesté la prestation de l’arbitre Joshua Bondo lors du match qui l’a opposé à l’Etoile Sportive du Sahel à Rades, le club d’Al Ahly a saisi la Fifa. Les Egyptiens ont contacté la Commission d’éthique de l’instance internationale affirmant qu’ils ont été victime d’erreurs «flagrantes et inacceptables depuis plusieurs années en Afrique». En effet, Al Ahly a annoncé dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle que sa direction avait décidé mardi de saisir la Com­mission d’éthique de la Fifa afin de «préserver les droits du club contre les erreurs d’arbitrage flagrantes commises par les arbitres africains contre l’équipe. Ce sont des erreurs commises par l’arbitre du Botswana Joshua Bondo lors de la rencontre de la première journée de Ligue des Champions face à l’Es Sahel à Radès», déplore le club, estimant que ces fautes ont «directement influé le résultat du match».
Al Ahly a demandé dans sa plainte «d’une part, une enquête urgente sur l’arbitre du Bots­wana, Joshua Bondo, et d’autre part l’insistance sur le fait de perturber la marche de l’équipe d’Al Ahly en commettant des erreurs d’arbitrage injustifiées ces dernières années». Le club cairote a entre autres rappelé qu’il investit des sommes considérables pour recruter des joueurs de valeur et des entraineurs de qualité, mais qu’il perd tout à cause des «erreurs grossières».
L’Etoile du Sahel a battu vendredi dernier Al Ahly 1-0 lors de la 1ère journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, grâce à un but inscrit par Yassine Chikhaoui à la 49e, rappelle-t-on.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here