PARTAGER

La Confédération africaine de football n’a pas annoncé sa décision sur la ville devant abriter la finale de la Ligue africaine des Champions, mais l’hypothèse de voir cette rencontre se jouer à Kigali a pris de la consistance ces dernières heures. Pour cette année, la finale de la Ligue des Champions africaine se jouera pour la première fois de son histoire en une seule rencontre. C’est donc une grande concurrence qui a été enclenchée entre les villes et les grands stades du continent.
La capitale rwandaise, Kigali, et son stade, sont les plus grands adversaires de Casablanca et du complexe Mohammed V, eux aussi candidats. Le président de la Caf, Ahmad Ahmad, était en visite dimanche dernier dans la capitale rwandaise, flanqué de son vice-président, Constant Omari, et de son conseiller spécial, Samuel Eto’o. Les trois hommes se sont entretenus avec le chef de l’Etat rwandais, Paul Kagamé, soucieux d’utiliser le sport pour promouvoir l’image de son pays.
La Caf a mis en concurrence 5 stades répartis sur le continent. En plus du complexe Mo­hammed V et de celui de Kigali, Il y a aussi le stade de la Perle Bleue à Khartoum, le stade international du Caire et celui de Rades pour la capitale tunisienne. La décision se fera ainsi après un vote qui surviendra avant les deux demi-finales et non à la suite d’une décision du Comité exécutif, comme annoncé auparavant. Pour rappel, la Caf avait décidé l’an dernier que la finale de la Ligue des Champions se disputerait dorénavant sur un seul match, sur terrain neutre. La finale est prévue le 28 mai prochain.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here