PARTAGER

Les clubs égyptiens auront décidément fait mal à leurs homologues marocains à l’occasion des demi-finales aller de la Ligue des champions africaine. 24 heures après le succès d’Al Ahly sur le terrain du Wydad Casablanca (2-0), le Zamalek a lui aussi pris une option sur la qualification en s’imposant 1-0 au Maroc face au Raja Casa­blan­ca.
Quelques minutes après que Rahimi se soit vu refuser un penalty, le club cairote a fait parler son réalisme et le Marocain Bencharki a ouvert le score de la tête sur un centre de Ahmed Sayed (0-1, 18e). Passé par le WAC, grand rival du Raja, l’attaquant ne cachait pas son plaisir.
Les locaux ont alors poussé pour tenter d’égaliser, mais en vain et le Zamalek a riposté par Bencharki qui frôlait le doublé au retour des vestiaires. Malgré un penalty encore réclamé en fin de partie, le Raja n’est pas parvenu à trouver la faille et aura fort à faire pour renverser la vapeur dans une semaine au retour au Caire.

Le Wac se saborde
Dans l’autre demi-finale disputée samedi, les Marocains ont chuté à domicile face à Al Ahly (0-2). A peine 4 minutes de jeu et le défenseur Jabrane se trouait complètement en perdant un ballon à proximité de la surface pour laisser Magdy filer seul au but et ouvrir le score (0-1, 4e). Les hommes de Miguel Angel Ga­mondi se remettaient peu à peu de cette entame catastrophique et commençaient à pousser et Gbagbo Magbi obtenait un pe­nalty face à El-Shennawi avant la mi-temps. Mais alors qu’il avait la balle d’égalisation au bout du pied, Aouk échouait avec un tir trop central repoussé en deux temps par le portier égyptien.
Rien n’allait décidément pour les locaux qui perdaient Yahya Attiat-Allah sur blessure au retour des vestiaires. Pis, Najmeddine se rendait coupable d’une main dans la surface, provoquant un penalty transformé par le Tunisien Ali Maaloul (0-2, 62e). Difficile d’imaginer le WAC renverser la vapeur dans une semaine au Caire lors de la manche retour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here