PARTAGER

5-1 à l’aller, 5-1 au retour. Après y avoir (un peu) cru en première période, Arsenal a explosé en plein vol face au Bayern Munich, après l’expulsion de Laurent Koscielny. Une désillusion supplémentaire pour Arsène Wenger et ses joueurs. C’est la 7e fois consécutive qu’Ar­senal est éliminé en 8e de finale de la Ligue des Cham­pions. Comme en 2012/2013 et en 2013/2014, c’est le Bayern Munich qui met fin au parcours des Gunners.
Même sentence dans l’autre affiche de la soirée. Tenant du titre, le Real Madrid sera bien présent en quarts de finale de la Ligue des Champions pour défendre son bien. Déjà vainqueur à l’aller (3-1), le Real Madrid s’est qualifié en s’imposant à Naples avec un doublé de Ramos (3-1). L’équipe espagnole n’a plus perdu depuis douze matchs dans l’épreuve, son record. Mais que les Merengues ont tremblé durant près d’une heure à Naples !
Ballottés de toutes parts, secoués comme un cocotier, les Madrilènes ont failli être menés 2-0 dans le volcan du stade San Paolo. Particulièrement offensive, auteur d’un pressing incessant et tout terrain, l’équipe de Maurizio Sarri a logiquement ouvert le score par l’inévitable Dries Mertens (1-0, 24e). Superbement lancé par Hamsik, le Belge a trompé Navas d’une frappe puissante du gauche, signant son 17e but lors de ses 16 dernières apparitions pour le club italien.
Avec lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here