PARTAGER

Cruel, mais mérité pour le Psg : après avoir égalisé à quelques minutes de la fin grâce à Kylian Mbappé, Paris s’est fait surprendre dans le temps additionnel sur un but de Roberto Firmino (3-2) au terme d’un match animé. A noter le début-canon de Messi qui a réalisé un triplé face au Psv.

Il n’y a pas eu de round d’observation, ce mardi soir à Anfield, pour l’entrée en lice de Liverpool et du Psg dans cette Ligue des Champions 2018-19. Les Reds n’ont d’ailleurs eu besoin que de quelques minutes, les premières, pour prendre le contrôle des opérations. Archi-dominateurs, ils ont vite mis leur adversaire en grande difficulté. Il a même fallu un Areola plutôt inspiré pour empêcher Van Dijk (6e), Milner (7e) puis Salah (8e, corner direct) d’ouvrir la marque très rapidement, même si Neymar et Cavani ont coup sur coup testé eux aussi la solidité du portier adverse (17e).
A force de subir, le Psg a logiquement fini par céder. D’abord sur une tête gagnante de Sturridge, préféré à Firmino en pointe, sur un centre parfait de Robertson (30e). Puis sur un penalty transformé par Milner suite à une faute de débutant de Bernat dans la surface (36e).
On se disait alors que la suite allait être bien compliquée pour les hommes de Tuchel, malgré une belle reprise de Mbappé de peu au-dessus (34e). A la réception d’un bon centre de Di Maria manqué par Cavani, Meunier réduisait pourtant la marque d’une belle frappe du gauche peu avant la pause (40e). A ce moment de la partie, on pouvait dire que le Psg s’en sortait plutôt très bien. Et la suite n’a fait que confirmer la tendance. Incapable de réagir, de se rebeller ou de créer des décalages, le club de la capitale n’a rien proposé de bon, et n’a jamais réussi à inquiéter un Alisson longtemps réduit au rang de spectateur. Jusqu’à la 83e minute, et une frappe victorieuse de Mbappé. Paris tenait son miracle, et frôlait même le hold-up sur un contre mené par Draxler (88e). En solitaire, Firmino offrait pourtant la victoire aux siens d’une belle frappe croisée dans le temps additionnel (90e+3). Logique, tout simplement.

Messi est à 103 buts en Ligue des Champions
A Barcelone, Messi n’a pas perdu ses bonnes habitudes. Il a entamé sa nouvelle campagne de Ligue des Champions avec un triplé offrant déjà au Barça une première promenade sur la scène européenne face au Psv(4-0). Il est vrai que le Barça a peiné à se montrer dangereux en première période. Les Blaugranas ont toutefois pris l’avance grâce un superbe coup franc de Lionel Messi (32e, 1-0). Du coup, l’Argentin est devenu le deuxième joueur à marquer un but pendant 14 saisons d’affilée.
En seconde période, servi par Coutinho, Ousmane Dembélé s’est offert le 2e but (75e, 2-0). Bien servi par Ivan Rakitic, Messi a signé un doublé (77e, 3-0). Malgré l’exclusion de Samuel Umiti (79e, 2 cartons jaunes), le Barça a alourdi la marque par Messi, qui en est à 103 buts en Ligue des Champions.
Avec Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here