PARTAGER

La saison 2019-2020 de Ligue 1 est terminée. Edouard Philippe l’a ainsi fait savoir plus tôt dans la journée. Et depuis, les réactions se multiplient. Pour l’instant, les réactions des différents acteurs du monde du football français sont assez unanimes. Et cette décision est globalement saluée. En revanche, il risque d’y avoir plus de fritures sur la ligne lorsqu’il faudra décider de qui sera qualifié en Coupe d’Europe notamment. Ou même vis-à-vis du titre, puisqu’aux Pays-Bas par exemple, aucun club n’a été couronné champion. Mais il ne faut pas oublier les équipes encore engagées en Ligue des champions, puisqu’aucun match ne pourra être organisé sur le territoire français avant septembre…
La réaction du président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, était donc attendue. «Nous respectons la décision du gouvernement français. Avec l’accord de l’Uefa, nous comptons participer à la phase finale de la Ligue des champions aux lieux et dates où elle sera organisée. S’il n’est pas possible de jouer en France, nous jouerons nos matchs à l’étranger en nous assurant des meilleures conditions de sécurité sanitaire pour nos joueurs et tout notre staff», a ainsi lancé le président du club de la capitale à RMC Sport.
Si la Ligue des champions venait à reprendre – l’Uefa mise sur le mois d’août pour terminer la compétition – le leader du championnat de France disputerait ses matchs en tant que local dans un pays étranger. On dirait donc que les dirigeants parisiens avaient déjà anticipé et il ne restera plus qu’à trouver un stade hors des frontières françaises pour le quart de finale notamment. Une problématique qui concernerait aussi l’OL en cas de qualification face à la Juventus. Mais autant dire que la préparation pour ces rencontres européennes ne sera pas l’idéale sans matchs de championnat, surtout si les rivaux du PSG, et éventuellement de l’OL, venaient à re­prendre la compétition nationale…
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here