PARTAGER

Grâce notamment à un but sensationnel de Gareth Bale, le Real Madrid a décroché sa troisième Ligue des Champions de suite en battant Liverpool à Kiev (3-1). La sortie précoce de Mohamed Salah a précipité la chute des Reds, minés d’autant plus par un Karius catastrophique.

Dans un match encore énorme, sur la lignée de cette Ligue des Champions 2017-2018 déraisonnée, le Real Madrid a continué de marquer l’histoire ce samedi à Kiev, en remportant sa troisième Ligue des Champions de suite, la 13e au total, face à un Liverpool excitant mais trop vite privé de sa star Mohamed Salah, et miné par son gardien (3-1). Le moment le plus dingue de la soirée a été le premier but de Gareth Bale, sorti du banc pour décrocher le titre. Encore un coaching gagnant de Zinédine Zidane, devenu le premier entraîneur de l’histoire à s’imposer trois fois d’affilée dans cette compétition.

Le but de Mané
La tête à l’envers, les Reds ont craqué en début de seconde période, sur une relance à la main désastreuse de leur gardien Loris Karius (51e). Un Benzema dans un très grand soir, privé d’un but pour hors-jeu avant la pause, l’a parfaitement exploité pour lancer Madrid. On pensait Liverpool au fond du gouffre, mais le kop anglais s’est réveillé sur une action où Varane a empêché Firmino de reprendre de la tête un centre venu de la gauche. Sur le corner de Milner qui a suivi, Lovren a pris le dessus sur Ramos de la tête, avant de voir Sadio Mané prolonger dans le but de Navas (55e).
Alors que la Bbc était attendue au coup d’envoi, Zidane avait préféré aligner Isco à la place de Bale, pour remettre le même onze que lors de la finale remportée contre la Juve l’an dernier. Mais le milieu espagnol n’a pas vraiment pesé en meneur, avec des mauvais choix et une frappe sur la barre qu’il aurait largement pu placer plus précisément (48e). Zidane a sorti le numéro 22 pour lancer Gareth Bale à l’heure de jeu, et le Gallois a illuminé la nuit ukrainienne. On avait eu le retourné historique de Ronaldo contre la Juventus en quart de finale aller, on a eu celui de Bale en finale. Cette fois, le centre est venu de la gauche, par Marcelo, et Bale a frappé le ballon du gauche. En confiance, après une saison où il a encore été beaucoup blessé et critiqué, l’ancien de Tottenham a profité d’une énorme erreur de Karius pour signer un doublé d’une frappe des 30 mètres.

Finale de C1 : Sadio Mané 4e buteur africain 

Même si Liverpool s’est incliné 3-1 face au Real Madrid ce samedi en finale de la Ligue des Champions, un joueur est sorti du lot chez les Reds : très vite privés de Mohamed Salah, blessé, les Anglais ont pu compter sur un Sadio Mané au top et incisif. Quelques instants après l’ouverture du score adverse, le Sénégalais a égalisé en coupant une tête de Lovren sur corner (1-1, 55e). Avec ce but, son 10e de la saison dans la compétition, le Lion intègre un cercle très fermé en devenant le 4e Africain de l’histoire à marquer en finale de C1 après l’Algérien Rabah Madjer, le Camerounais Samuel Eto’o et l’Ivoirien Didier Drogba. Du beau monde ! A noter que l’ancien Messin aurait pu s’offrir un doublé s’il n’avait pas trouvé le poteau.

Avec lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here