PARTAGER

Tombeur de Lyon en 8es de finale, le Barça s’est imposé sur le terrain de Manchester United (1-0). Les Catalans n’ont pas sorti un match plein, loin de là. Mais cela a suffi pour battre une équipe anglaise terriblement frileuse, proche de celle qu’alignait José Mourinho il y a quelques mois.
Barcelone, qui n’avait jamais gagné en quatre visites à Old Trafford, a parfaitement entamé sa rencontre. Il n’a mis que douze minutes pour trouver la faille. Trouvé dans la surface par Busquets, Messi a parfaitement contrôlé le ballon avant d’expédier, à l’aveugle, un centre au deuxième poteau sur la tête de Suarez. Sur le coup, Shaw a dévié le ballon dans ses filets. Quelques minutes plus tard, le malheureux Anglais a écopé d’un avertissement. Un mal pour un bien : alignés en 5-3-2, avec Shaw en défense centrale, les Red Devils sont passés en 4-4-2 et cela leur a permis de reprendre un peu le contrôle du jeu. Dalot a manqué l’égalisation à la 40e, d’une tête, alors qu’il était seul au deuxième poteau.
Ce remake des finales 2009 et 2011 ne restera pas dans les annales. Le Barça a rarement pu trouver de l’espace et n’a tiré que cinq fois au but. De Gea a été décisif du pied devant Coutinho (36e) et sur un tir de Alba au premier poteau (66e). Duo moteur du Barça, Alba et Messi n’étaient pas dans un grand jour. Busquets a bien été à l’origine de l’ouverture du score, par son ouverture lumineuse, mais ce fut tout. Il n’aurait pas dû terminer la rencontre à force d’interventions plus que limites pour un joueur ayant déjà un carton jaune. Le Barça est tout de même en belle position pour retrouver le dernier carré de la Ligue des Champions. Il ne l’a plus atteint depuis le printemps 2015.
Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here