PARTAGER

Moussa Sow ne finit pas d’émerveiller le monde du foot par ses retournés acrobatiques. Hier l’international sénégalais de Fenerbahçe a remis ça en Ligue Europa en inscrivant le but victorieux de son équipe face à Feyenoord.

Moussa Sow est un spécialiste du retourné n’en finit plus de le prouver. Après en avoir calé un splendide face à Manchester United le 3 novembre dernier, toujours en Ligue Europa, il a réédité cela hier face à Feyenoord pour le compte de la dernière journée.
En déplacement aux Pays-Bas avec un Fenerbahçe quasiment qualifié, l’international sénégalais a ouvert la marque à la 22e minute en exploitant une mauvaise relance de la tête de la défense, un peu comme Cavani face à Ludogorets mardi soir. Ce sera l’unique but de la partie qui permet à l’équipe turque de se qualifier pour les 16es de finale.
L’avant-centre des Lions a une nouvelle fois fait parler toutes ses qualités acrobatiques. Une spécialisation que Moussa Sow tente d’expliquer : «je ne le bosse pas spécifiquement. Quand je suis à l’entraînement, je peux le faire. Mais c’est avant tout de l’instinct. J’en tente depuis que je suis gamin», déclarait récemment l’ancien Lillois dans les colonnes de L’Equipe. «En fait, je l’ai déjà réussi plusieurs fois en France. Je me souviens face à Lyon, Auxerre ou même ensuite face à Galatasaray avec Fenerbahce. Je le tente aussi à l’entraînement. Je sais que je l’ai. Quand je vois que je peux le faire, je le fais. Faut dire la vérité aux gens, il y a une part de réussite (rires). Je le tente, je ne sais pas combien de fois, je le réussis peut-être une fois ou deux. Mais comme je l’ai déjà fait, je le retente.» Et apparemment ce n’est sans doute pas fini avec l’exploit d’hier.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here