PARTAGER

La sortie controversée de Idrissa Seck continue de provoquer des réactions. Hier, l‘Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Isesco) a publié un communiqué pour condamner «fermement les propos tenus par Idrissa Seck, président du parti Rewmi, sur la Mecque». Selon elle, «ces propos sont indignes d’un ancien Premier ministre, candidat à l’élection présidentielle d’un pays membre de l’Isesco». Par conséquent, elle «invite le gouvernement du Sénégal à prendre une position ferme face à de tels propos qui appellent à la haine, qui ne sont que des mensonges non fondés et qui cherchent à remettre en cause des vérités intangibles confirmées par le Saint Coran et la sunna du Prophète Muham­mad (Psl)».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here