PARTAGER

Grosses surprises à signaler dans la liste des 10 finalistes pour le titre de Joueur africain de l’année dévoilée ce vendredi par la Caf. Kalidou Koulibaly a été zappé de même que Hakim Ziyech, Thomas Partey et Naby Keïta.

Quinze jours après avoir dévoilé une pré-sélection de 34 noms, la Confédération africaine de football (Caf) a publié ce vendredi la liste des 10 finalistes pour le titre de Joueur africain de l’année. Si on retrouve évidemment les deux grands favoris, Mohamed Salah et Sadio Mané, respectivement 6e et 22e du dernier Ballon d’or, de grosses surprises sont en revanche à signaler.
Considéré comme un prétendant sérieux pour le podium et auteur de grosses performances cet automne en Ligue des champions de l’Uefa, le Sénégalais Kalidou Koulibaly (Naples) est absent de ce Top 10. Idem pour Hakim Ziyech, lui aussi très en vue, que ce soit avec la sélection marocaine ou l’Ajax en C1. Même sort enfin pour le Ghanéen Thomas Partey, vainqueur de la Ligue Europa avec l’Atletico Madrid, et le Guinéen Naby Keïta (Liverpool) qui auraient largement pu prétendre à une place parmi les finalistes.

Une grosse incohérence pour Onana
A la place figure par exemple Alex Iwobi (Nigeria & Arsenal), pourtant loin d’être indiscutable à Arsenal et passé à côté de son Mondial. Un choix difficile à expliquer. Avec Anis Badri (Tunisie & Esperance Tunis), Denis Onyango (Ouganda & Mamelodi Sundowns) et Walid Soliman (Egypte & Ahly), la Caf a également souhaité mettre en lumière 3 joueurs locaux. Mais fallait-il pour autant sacrifier d’autres éléments pour intégrer ces trois-là ? On peut comprendre la présence de Badri pour récompenser le sacre de l’Espérance en C1. Pour les autres, c’est beaucoup plus discutable, surtout que Mamelodi Sundowns a été éliminée dès la phase de groupes de C1 cette année.
Autre énorme incohérence : le gardien camerounais André Onana (Ajax) n’a pas été retenu parmi les 3 finalistes pour le titre de joueur Espoirs de l’année. Pourtant, à l’inverse de Achraf Hakimi (Borussia Dortmund), Franck Kessié (Ac Milan) et Wilfred Ndidi (Leicester City) qui lui ont été préférés, le Lion Indomptable figure parmi les 10 finalistes pour le titre de Joueur africain de l’année. Cette année encore, les Caf awards et certains choix déroutants vont faire parler…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here