PARTAGER

Les éleveurs et paysans du village de Nguéniène, opposés à l’installation du projet agricole d’exploitation de melons, ont chassé à coup de machettes les chauffeurs de tracteurs qui avaient commencé à labourer les 100 ha de pâturage que la mairie a attribués à l’entreprise espagnole Pro­dumel. Finalement, les travaux ont été arrêtés et les éleveurs, qui ont repris provisoirement leur surface, demandent l’intervention prompte du Président Macky Sall avant que le pire ne se produise. C’est la troisième fois que ces conducteurs d’engins sont chassés de ce site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here