PARTAGER

Mohamed Salah et Roberto Firmino manqueront la réception du Barcelone, ce mardi, au cours de laquelle Liverpool va devoir réussir l’exploit de remonter trois buts au Barça de Lionel Messi. Du coup, Sadio Mané va se retrouver «seul» en attaque pour la «remontada».

Déjà incertain, l’attaquant égyptien de Liverpool Mohamed Salah sera absent lors de la demi-finale retour de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone ce mardi soir (19h Gmt) à Anfield.
Salah a été touché à la tête lors d’un choc avec le gardien Newcastle, samedi en championnat. L’entraîneur allemand des Reds, Jürgen Klopp, a confirmé ce lundi son forfait : «Salah ne peut pas jouer demain. Il a bien guéri, mais il ne peut pas jouer», a-t-il déclaré avant la conférence de presse d’avant-match. Roberto Firmino sera l’autre absent de marque de cette rencontre côté Liverpool.
Et Klopp d’insister : «ni Salah ni Firmino ne seront disponibles. Salah se sent bien mais médicalement il ne peut pas jouer, il est désespéré mais on ne peut rien faire», a expliqué le coach des Reds. Qui poursuit : «Deux des meilleurs attaquants du monde ne seront pas disponibles demain soir et nous devons marquer quatre buts pour se qualifier, cela ne nous rend pas la tâche plus facile.»
Mohamed Salah et Roberto Firmino viennent donc s’ajouter à la liste des blessés de Liverpool avec aussi Naby Keïta, qui avait été contraint de sortir du terrain au Camp Nou suite à une blessure aux adducteurs.
Du coup, les Reds ne pourront pas profiter de leur trio magique : Salah-Firmino-Mané. Seul le virevoltant sénégalais sera d’attaque pour la «remontada» afin de gommer l’humiliation (0-3) du match aller au Nou Camp. Sadio Mané devrait partager cette lourde mission avec probablement Divock Origi, buteur décisif à Newcastle samedi, et aussi l’attaquant suisse Shaqiri.

«Impossible n’est pas Liverpool»
Il faut dire que les Reds, qui ont besoin d’au moins trois buts pour égaliser le résultat du match aller, ont déjà réalisé de grands exploits en Ligue des Champions les saisons précédentes. Les hommes de Klopp avait fait mal à ceux de Guardiola, qui avaient perdu 1-2 au match retour. En demi-finale, la Roma avait encaissé cinq buts à Anfield en 33 minutes.
Le Spartak Moscou, en phase de groupes, avait aussi souffert face à Salah et compagnie. Les Russes sont repartis avec 7 buts dans leurs valises. Et évidemment, nous ne pouvons pas oublier la finale de 2005 face au Milan Ac, lors de laquelle les Reds perdaient 0-3 à la mi-temps avant de renverser le score et de l’emporter aux tirs au but. Liverpool veut son come back, mais l’ambition du Barça pourrait rendre la tâche compliquée. Mais qu’importe, comme disent les fans, «impossible n’est pas Liverpool».
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here