PARTAGER

L’ex-entraîneur de la Sonacos, Cheikh Guèye, tire un premier bilan de la participation de l’Equipe nationale U20 à l’issue du premier tour de la Can «Niger 2019». Les gamins de Youssouph Dabo s’étant qualifiés brillamment pour les demi-finales et la Coupe du monde.

Jeu et système tactique
«L’Equipe du Sénégal U20 a affiché un niveau de jeu satisfaisant. Elle a évolué dans un système de 4-2-3-1 où les deux pivots, le capitaine, Ousseynou Cavin Diagne, et Lopy ont évolué dans un registre diffèrent. Si le capitaine a été le plus en vue dans la relance et la récupération, Lopy a été présent dans les couvertures de balle. Le Sénégal est une équipe joueuse qui a su alterner un jeu associatif et un jeu direct bien travaillé. Les deux buts marqués contre le Ghana en témoignent.»

Défense et Attaque
«C’est une équipe sénégalaise qui a été présente sur le plan défensif avec un bloc très discipliné. On a vu l’équipe jouer avec des excentrés effectuant des replis défensifs pour être proches des latéraux afin d’éviter le surnombre adverse dans leur zone. Sur le plan offensif, je puis vous dire que le Sénégal est une équipe qui sait s’appuyer sur les caractéristiques de ses hommes composés de joueurs très rapides, très percutants et qui ont fait montre d’une certaine intelligence.»

Un collectif et des individualités
«Il est très difficile de citer un ou les joueurs qui m’ont marqué à l’issue des trois matchs de la phase de poules. Chacun d’entre eux a été utile dans sa fonction. Le collectif a été plus déterminant que les individualités durant les 3 matchs. Néanmoins dans chaque ligne, il y avait un régulateur. Le gardien, Dialy Ndiaye, a été présent avec une bonne lecture du jeu des balles aériennes et au sol. Il s’est montré à la hauteur. Il a beaucoup communiqué avec sa défense. Au milieu, le capitaine Ousseynou Cavin Diagne a été un régulateur, Badji (Youssouph) a été un tueur devant. Dans un collectif bien travaillé, Faly (Ndao) est un joueur intéressant sur le plan technique. Il a une très bonne vision du jeu.»

Points à améliorer
«Je pense qu’il faudra parfaire le jeu associatif alléchant dont l’équipe a fait montre jusque-là. L’entraîneur connaît ce qui reste à faire et apportera les correctifs nécessaires. Il a l’intelligence de parfaire son groupe.»

L’Afrique du Sud
«L’Afrique du Sud, comme toutes les autres équipes, a ses points forts et faibles. C’est une équipe qui évolue avec 5 défenseurs avec un bloc qui laisse trop peu de profondeur derrière. C’est une équipe qui est quand même limitée dans les transmissions. C’est une équipe réputée technique mais qui se montre jusque-là timide.»

Clef pour passer les demi-finales
«Pour battre l’Afrique du Sud et se qualifier en finale, le Sénégal devrait jouer en misant sur ses valeurs faites de solidarité et d’intelligence tactique. L’Afrique du Sud a joué tous ses matchs avec un bloc bas avec 5 derrière. Le Sénégal devrait avoir de la patience pour les aspirer. L’équipe devrait être percutante au milieu et être explosive sur les côtés.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here