PARTAGER

Ces retrouvailles Sénégal-Mali de ce dimanche aiguisent les appétits ; d’où les ingrédients réunis d’une finale de feu décortiquée ici par le technicien Cheikh Guèye.

Comment le Sénégal devrait aborder la finale contre le Mali ?
Le Sénégal devrait conserver les mêmes valeurs qui lui ont permis de se qualifier en finale : à savoir la discipline tactique, une rigueur défensive, une responsabilité offensive, de la patience, de la solidarité et beaucoup d’intelligence sur la gestion des efforts, c’est-à-dire ne pas se laisser user dans les duels provoqués par les Maliens.

Qu’est-ce qui fait la force de l’Equipe sénégalaise ?
Cette équipe U20 de 2019 est bien assise sur des bases tactiques très bien travaillées. C’est une équipe respectée dans l’intention et l’idée de jeu. C’est une équipe solidaire avec une très grande marge de progression. Tout le mal que je souhaite à cette équipe et à son coach Youssouph Dabo, c’est de gagner cette finale.

Parlez-nous du Mali, l’adversaire en finale des Lionceaux…
Le Mali a un bon groupe qui, à mon avis, n’a pas joué sur ses vraies valeurs. C’est une équipe qui regorge de quelques individualités techniques comme Mouhamed Traoré et Dramé sans oublier leur pépite Konté qui rentre souvent en deuxième mi-temps pour apporter de la percussion. Le flanc droit est le côté de prédilection de cette Equipe malienne que le Sénégal avait battu en match d’ouverture. Je trouve que cette formation malienne tarde à entrer dans le match sur le plan défensif, surtout quand elle ne possède pas le ballon. C’est une équipe qui est parfois dispersée, où seuls les deux axes centraux Diaby-Kanté abattent un excellent travail. La première ligne défensive ne fait souvent pas le premier repli pour fermer les espaces au milieu. Ce qui peut profiter aux Lionceaux.

Le Sénégal aura-t-il un ascendant psychologique sur son adversaire qu’il avait battu en ouverture ?
Oui, si les Maliens pensent que ce match est une revanche. Et non, si les Maliens prennent ce match comme une opportunité pour montrer qu’ils ont progressé durant le tournoi. Mais faut dire que sur le plan technique et collectif, le Sénégal est d’un cran au-dessus de l’Equipe malienne. C’est une finale qui sera âprement disputée.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here