PARTAGER

Souleymane Diallo, l’entraîneur de Teungueth Fc, se montre dithyrambique à l’endroit de l’équipe U20 du Sénégal qui s’est qualifiée en 8èmes de finale de la Coupe du monde. Le technicien estime que la force du groupe de Youssouph Dabo réside dans leur capacité à se montrer solidaire dans le jeu.

Souleymane Diallo, l’entraîneur de Teungueth Fc, juge «positif» le bilan des Lionceaux U20 après leur deux succès qui les envoient en 8es de finale du Mondial polonais. Après avoir étrillé Tahiti (3-0), les gamins de Youssouph Dabo ont confirmé leur bonne forme du moment en domptant (2-0) la Colombie, réputée comme une bête noire. S’ouvrant ainsi les portes des 8es de finale.
Les Lionceaux se sont appuyés sur une attaque de feu et une défense de fer avec au bout 5 buts inscrits et zéro encaissé. Du coup, le coach de l’équipe rufisquoise salue «la solidarité extraordinaire» dont les Lionceaux ont fait montre durant ces deux matchs.
«Je pense que ce sont des points sur lesquels on devrait s’appesantir pour la suite de la compétition. J’ai vu une équipe généreuse dans l’effort, prête mentalement et réaliste devant. C’est une équipe mature, et c’est justifié par le fait qu’ils ont fait ensemble beaucoup de campagnes. Je pense que contre la Colombie, ils étaient à leur 19e match ensemble. Ils sont tout temps en regroupement au centre technique de Jules François Bocandé. Ils ont fait la Can ensemble. Ils sont en train de faire la Coupe du monde ensemble et ils aussi ont fait ensemble les Jeux Africains», relève le technicien qui est par ailleurs l’entraîneur-adjoint des Lions U23.
Revenant sur la belle victoire face à la Colombie, Diallo tire son chapeau à son collègue Youssouph Dabo pour son coaching gagnant. «Le Sénégal a laissé la balle aux Colombiens tout en sachant que c’est une possession stérile. Du moment où cette possession a été faite dans leur zone et pas dans la nôtre. Par contre, les garçons dès qu’ils ont le ballon, ils se projettent très vite vers l’avant.»

Alpha Diounkou s’est vite adapté
Sur le plan individuel, Diallo a salué la prestation du défenseur central Moussa Ndiaye (Excellence Foot) et surtout du latéral droit Alpha Diounkou (Manchester City). «Alpha n’était pas dans les campagnes précédentes mais il a réussi à se fondre dans le collectif et a su poser sa marque. Ce n’était pas évident si on sait qu’il avait trouvé un groupe en place. Il a su utiliser les raccourcis pour s’intégrer dans le groupe», s’est-il félicité.
Se projetant déjà sur le troisième match de poule contre la Pologne, le pays organisateur, que l’on considère comme une formalité, il estime que ce serait une occasion pour l’entraîneur de reposer certains cadres afin de faire tourner son effectif avant de disputer les 8èmes de finale. «Ce serait une manière de mettre tous les atouts de son côté pour aborder dans les meilleures conditions ces 8èmes de finale», ne manque-t-il pas de souligner.
A la question de savoir si cette équipe peut créer la surprise lors de cette Coupe du monde. «C‘est tout le mal que le Peuple sénégalais puisse leur souhaiter. Ce sont des garçons qui peuvent nous valoir des satisfactions. Mais comme dit l’entraîneur : ‘on va jouer match par match’.»
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here