PARTAGER

L’opposition se dit déçue du ministère de l’Intérieur qui lui a présenté, selon elle, un fichier qui n’est pas celui qu’elle attendait. Le bras de fer se poursuit avec Aly Ngouille Ndiaye.

La question de la transparence du nouveau fichier électoral continue de diviser le pouvoir et l’opposition. En effet, les partis de l’opposition, regroupés au sein du Front de résidence nationale (Frn), ont fini hier par bouder la salle aménagée par les services de Aly Ngouille Ndiaye. Les experts du Pds et ses alliés estiment en effet que le fichier qui leur a été présenté «n’est pas le bon». D’ailleurs, Oumar Sarr, interrogé par la Radio futurs médias, crie à la «mascarade», au «complot». «Quand nous sommes venus, on ne nous a pas présenté un fichier, mais une maquette à partir de laquelle nous ne pouvions pas avoir certaines informations, notamment sur le numéro d’identification nationale et l’électeur», a-t-il dit. Le coordonnateur du Pds ajoute que les informations mises à leur disposition par le ministre de l’Intérieur sont «incomplètes» et qu’ils n’ont pu «faire aucune interrogation sérieuse sur le fichier». «Nous rentrons bredouille, car ce n’est pas cela que nous attendions», regrette M. Sarr. Son «frère» de parti, Maguette Sy, invité de la rubrique «Point de vue» de la Rfm, a abondé dans le même sens. «Le ministre de l’Intérieur veut nous faire jouer une farce à laquelle nous refusons de participer. Le fichier qui a été présenté aujourd’hui (Ndlr : hier) aux partis politiques n’est que celui qui est mis en ligne. Ce que nous voulons savoir, ce sont des renseignements portant sur les bureaux de vote, les emplacements et tout ce qui concerne l’élection», a réagi Maguette Sy sur la Rfm. Le ministre de l’Intérieur avait, dans un communiqué en date du 21 novembre, en réponse à la demande de partis légalement constitués de l’opposition, annoncé avoir aménagé la salle de réunion de son département et mis en place «un dispositif de consultation du fichier électoral». Et Aly Ngouille Ndiaye avait aussi invité les partis politiques intéressés par l’audit du fichier à lui notifier les prénoms et nom de la personne désignée pour effectuer le travail.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here