PARTAGER

Le Centre de traitement des malades du Covid-19, aménagé à l’Hôpital régional de Louga, est fonctionnel, a annoncé, mercredi, le Directeur général de l’établissement hospitalier, le docteur Amadou Gaye Diouf. La région de Louga a recensé mercredi, son 28ème cas de malade du Covid-19. Les patients sont sous traitement dans les hôpitaux de Saint-Louis, Dalal Diam de Guédiawaye et à Diamniadio. «Nous sommes déjà prêts. Si aujourd’hui, il y a un cas confirmé, il pourra être pris en charge, ici. L’équipe est en place, le nécessaire pour la prise en charge est disponible, les locaux sont prêts. Donc nous sommes prêts», a-t-il dit lors de la visite du centre avec le gouverneur de la région, El Hadji Bouya Amar. «La localisation de l’unité de prise en charge est un peu excentrée par rapport au reste du service. C’est l’aile du service de médecine où il y a les cabines. C’est une aile isolée que nous avons carrément fermée», a-t-il expliqué à l’Aps.
Il a assuré que «le circuit respecte les normes avec la marche en avant et la séparation des zones rouge et verte et le personnel va être protégé selon les normes avec les équipements de protection individuels. Les personnels ont été formés et savent déjà prendre en charge» les patients. «Le centre respecte les normes. Il est doté de deux portes d’entrée, une destinée au personnel de santé et une autre aux malades, avec un circuit à sens unique. On ne revient pas sur ses pas», a expliqué le chef du service de la médecine à l’Hôpital régional de Louga, le docteur Arona Diène.
Le bâtiment, délimité en zone verte et zone rouge, est composé de la salle de garde du personnel et d’une salle de repos. Quatre cabines individuelles et deux cabines de trois lits chacune sont aménagées pour les malades. «Chaque salle d’hospitalisation a sa toilette intérieure, une climatisation, un poste téléviseur et un réfrigérateur», a dit docteur Diène, soulignant qu’un espace a été installé à côté de l’unité de traitement pour permettre aux personnels de se désinfecter et aux malades guéris de se laver avant de rejoindre la zone verte. «Une procédure est en cours pour l’installation d’une zone d’extension dans un autre bâtiment qui a une capacité de 43 lits. Ce qui fera un total de 53 lits», a assuré Arona Diène.
Selon le Directeur général de l’hôpital, «le ministère de la Santé a visité, vendredi, les deux bâtiments qui étaient initialement prévus pour abriter les services de cardiologie et d’orthopédie». «Ce sont des bâtiments neufs qui viennent d’être réceptionnés et si la priorité se présente, nous allons en faire un centre de prise en charge de malades», a dit le docteur Diouf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here