PARTAGER
????????????????????????????????????

Les remous au sein du parti présidentiel peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la majorité de façon générale. C’est une crainte exprimée par l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) qui s’est réunie jeudi. «La Direction politique exécutive (Dpe) déplore que, dans ce contexte, le propre camp du président de la République, qui a l’obligation de faire bloc derrière et autour de lui, s’associe aux pyromanes par sa folle équipée vers l’autodestruction», constatent amèrement les Rénovateurs. Alors, Diégane Sène et ses camarades en appellent «au calme dans les différents partis politiques et l’ensemble des composantes de Benno bokk yaakaar». C’est, selon eux, le seul moyen d’assurer durablement l’efficacité politique de la coalition. L’Urd livre sa conviction : «Aucun parti, fut-il le plus massif, voire le plus important, n’a le droit de créer et maintenir un climat nauséabond de délation, de déchirement, de suspicion dont le propre est de mettre mal à l’aise d’honnêtes hommes et femmes que la confiance du président de la République a placés à ses côtés.»
En ce qui le concerne, ce parti allié de l’Apr tient à «son engagement pour la justice, la probité morale et intellectuelle, la soif de démocratie». «Ces principes de notre engagement personnel dans Benno bokk yaakaar doivent, en toutes circonstances, demeurer ceux de notre maintien dans cette coalition», indique le communiqué. La Dpe de l’Urd invite le leader de la coalition, le Président Macky Sall, à «prendre toute la mesure de la gravité de la situation et à agir». Car, soulignent les Rénovateurs, «tous les feux destructeurs partent toujours de petits foyers dont l’énergie se nourrit de la négligence ou de l’indifférence des hommes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here