PARTAGER

Pendant près de deux ans, nous Africains avons été très absorbés par des évènements qui ne nous ont pas laissé le temps de nous occuper de nos futilités locales. Une bonne partie de nos contrées est déstabilisée par une instabilité armée à caractère socio-religieux, des Africains ont été décimés par Ebola ou par la famine, et d’autres se battent pour des droits civiques et économiques. Mais tout cela n’est pas important, parce que les grands médias n’en parlent pas. Cela ne vaut rien devant le suspense de savoir qui les Américains allaient mettre à la place de Obama, et si les Français allaient rejeter Marine Le Pen. Depuis hier, le suspense est levé avec la nomination d’un nouveau Pm en France. Maintenant, on peut enfin retourner à nos futilités locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here