PARTAGER

Le Quotidien révélait ce week-end que Boy Niang 2, touché à l’œil, pourrait déclarer forfait pour son combat contre Gouye Gui prévu dimanche prochain. Lors du face à face de samedi dernier, le lutteur pikinois n’a pas dissipé les doutes.

Boy Niang 2 sera-t-il apte médicalement pour son combat contre Gouy Gui, prévu dimanche prochain ? Blessé à l’œil droit la veille de son Open Press, le lutteur pikinois a tenté de rassurer son monde sans pour autant convaincre.
Interpellé en effet par Bécaye Mbaye de la 2Stv lors du dernier face à face de samedi soir, Boy Niang entretient toujours le flou sur son aptitude à pouvoir lutter. «Comme je l’ai dit lors de l’Open Press, je suis touché à l’œil», a-t-il soutenu. Avant d’expliquer : «C’était la veille de l’Open Press de jeudi dernier. En faisant du contact, je me suis blessé à l’œil qui s’est retrouvé enflé.»

Boy Niang refuse de retirer ses lunettes
Mais d’emblée, le fils de «De Gaulle» s’est voulu rassurant : «Ce n’est pas grave. En effet, mon œil est légèrement enflé mais d’ici trois jours tout ira bien. Et je serai apte à lutter dimanche prochain.»
Des assurances qui n’ont pas convaincu notre confrère Bécaye Mbaye qui a relancé Boy Niang en lui demandant s’il pouvait retirer ses lunettes «pour édifier les Sénégalais». Ce que ce dernier a refusé de faire.

Pape Abdou Fall : «C’est au camp de Boy Niang de prendre ses responsabilités»
Interpellé à son tour, le promoteur Pape Abdou Fall a d’abord précisé n’avoir pas été mis au courant de la blessure à l’œil de Boy Niang. Avant de demander au camp du lutteur pikinois d’avoir une démarche responsable.
«Je ne peux rien dire sur la blessure de Boy Niang, car je n’ai pas vu son œil ni avoir été informé par son staff. Par contre, j’estime que si on prend des engagements pour un contrat bien déterminé, on doit en respecter les termes. J’interpelle donc le manager de Boy Niang pour qu’ils prennent leurs res­ponsabilités par rapport aux capacités de leur poulain à pouvoir honorer son contrat di­manche prochain.»

Si Boy Niang ne consulte pas l’avis du médecin du Cng…
Notons qu’une telle situation recommande l’avis du médecin du Cng qui doit être saisi par le camp de Boy Niang pour un avis motivé par un certificat médical attestant une aptitude à pouvoir lutter.
Au cas contraire, si Boy Niang se présente le jour du combat devant l’arbitre avec un œil enflé, il court des risques d’être déclaré forfait séance tenante. Comme quoi, ce n’est pas gagné pour le lutteur pikinois. Les jours à venir nous édifieront…
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here