PARTAGER

Le 13 janvier prochain au stade Senghor, Modou Lô et Balla Gaye 2 se retrouveront pour un combat-revanche, 8 ans après. Lors d’un dîner de gala tenu ce samedi, les deux protagonistes ont maintenu la tension au maximum en se promettant l’enfer.

Le duel des mots continue entre Modou Lô et Balla Gaye 2. Ce samedi, les deux adversaires du 13 janvier ont remis une couche lors d’un dîner de gala tenu au Terrou Bi auquel ont pris part d’anciens lutteurs devenus membres du Cng de lutte, à savoir Yahya Diop «Yékini» et Mouhamed Ndao «Tyson». Un dernier face-à-face où Modou Lô et Balla Gaye 2 se promettent l’enfer.
Le Roc des Parcelles Assainies de réaffirmer sa volonté de prendre sa revanche sur le lutteur de Guédiawaye qui avait pris le meilleur sur lui en 2010. «Aux supporters de Balla Gaye, je vous conseille de profiter de ces moments d’allégresse durant ce dîner de gala, car ce sera la dernière fois. Vous serez saisis par tristesse et désolation le 13 janvier prochain (jour du combat) parce que ce sont mes supporters et moi qui fêterons notre victoire. Je te battrai à plate couture», a promis le lutteur des Parcelles Assainies.
Une pique qui a fait sortir de ses gonds Balla Gaye 2 qui souligne que son adversaire «sait ce qui l’attend». «Modou Lô sait de quel bois je me chauffe. Je l’avais battu en 21 secondes», a riposté le fils de Double Less qui a invité son adversaire à se dévêtir pour prouver au public lequel d’entre eux affiche la meilleure forme. «Je suis de loin le meilleur dans l’arène. Je lutte mieux que les autres», indique Balla Gaye 2 pour rassurer qu’il a retrouvé sa forme d’antan après avoir connu un passage à vide avec deux défaites d’affilée contre Bombardier et Eumeu Sène avant de se relancer par une victoire par avertissement face à Gris Bordeaux.
Toujours d’attaque, Modou Lô revient à la charge pour jeter encore une pierre dans le jardin de son adversaire qui s’entraîne en boxe avec le champion du monde de la discipline, Souleymane Mbaye. «Tu es loin d’être prêt physiquement. Tu traînes un gros ventre. Les victoires sur les poids lourds sont celles qui me font le plus plaisir», lance-t-il à l’endroit de l’ex-Roi des arènes. Ce dernier, comme pour manifester sa volonté de terrasser le vainqueur de Lac 2, d’enlever sa veste en menaçant l’enfant des Parcelles à qui il promet une «une belle correction».
Invité à délivrer un message de fair-play à l’endroit des deux lutteurs, «Tyson» a tout simplement cité «Yékini» qui était à ses côtés. «Yékini et moi, on se maraboutait. Nous étions des adversaires le temps d’un combat, mais pas des ennemis. Vous nous voyez aujourd’hui côte à côte. Balla et Modou, vous n’avez pas le droit à l’erreur. Vous êtes des références. Que le meilleur gagne !», recommande l’ancien leader de la Génération Boul Fallé.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here