PARTAGER

Par Mbayang Sarr FAYE  – Dans le cadre de la coopération entre la Douane sénégalaise et celle française, l’ambassadeur de France au Sénégal, Chris­to­phe Bigot, a procédé hier à une remise de matériels à la «meil­leure unité de lutte anti-drogue de l’année 2015». Ainsi,  la brigade douanière de Koumpentoum, qui a réalisé une «saisie importante de 80 kg de méthamphétamine et 500 kg de cannabis», a été désignée et récompensée pour ses efforts par l’attribution d’un lot de matériels de sécurité et de communication.
Pour renforcer les services des douanes et contrer la production locale de drogue au Sénégal, la brigade de Koumpentoum dispose désormais de matériels de sé­curité (menottes à usage uni­que, appareils photo, battons lu­mi­neux, des jumelles, des gyrophares magnétiques, des brassards, vaporisateurs de poivre, des armes télescopiques…) et de com­munication (radios et téléphones) ainsi que des crédits de fonctionnement (cartes téléphoniques et bons d’essence d’une valeur de 2 millions de francs Cfa). Cela,  pour inciter les autres unités du pays à améliorer leurs performances dans la lutte contre le trafic des stupéfiants.
Pour le directeur général de la Douane sénégalaise, Papa Ous­mane Guèye, «ces équipements viennent renforcer le dispositif sécuritaire de la douane» et va faciliter aux troupes leur travail, en contribuant à une bonne protection de l’agent de douane dans l’exécution de ses fonction.

msfaye@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here