PARTAGER

La convocation de Gris Bordeaux par le Comité national de gestion (Cng) de lutte a suscité une vive réaction chez le président d’honneur de l’Association des lutteurs, à savoir Boy Kairé. Ce dernier annonce que l’ensemble des membres du Collectif se rendront en masse au Cng ce samedi pour soutenir le «3e Tigre de Fass» au cours de son audition devant la Commission de discipline.

«Le Cng nous a déclaré la guerre, nous allons répondre.» Ce sont les premiers mots de Boy Kairé, interpellé suite à l’annonce de la convocation de Gris Bordeaux par le Cng pour ce samedi matin.
Pour le président d’honneur de l’Association des lutteurs, cette convocation est «inopportune». Car selon lui, cela contribue à vicier l’environnement de la lutte qui avait retrouvé un semblant de sérénité après le combat mené par le Collectif des lutteurs qui a réclamé en vain le départ du président Alioune Sarr.

«Le Cng devait passer l’éponge sur le passé en consolidant la sérénité que la lutte a retrouvée»
«En convoquant Gris Bordeaux devant la Com­mis­sion de discipline, le Cng ne fait que remuer le couteau dans la plaie. Je pense que l’instance en charge de la lutte devait passer l’éponge sur le passé en consolidant davantage la sérénité que la lutte a retrouvée après une longue période de tension. Je pense que c’est même manquer de respect au ministre des Sports qui avait tenu des assises pour arrondir les angles. Donc je persiste à dire que la convocation de Gris Bordeaux est malvenue», a pesté Boy Kairé, hier au bout du fil. L’ancien chef de file de l’écurie Soumbédioune de souligner que «logique pour logique, ce n’est pas seulement Gris Bor­deaux qui devrait être convoqué mais l’ensemble des membres du Collectif qui ont tenu les mêmes propos reprochés au lutteur de Fass et qui lui valent sa présence ce samedi devant la Commission de discipline de l’instance dirigeante de la lutte».

Kairé accuse Thierno Ka
«Rien ne sera comme avant. Les menaces et intimidations ne passeront plus», dégaine à nouveau Kairé qui accuse le vice-président du Cng «d’avoir favorisé cette convocation qui n’a pas sa raison d’être».
«Lors du combat Balla Gaye 2-Mdou Lô, c’est en faisant ses ablutions pour la prière que Gris Bordeaux a été interpellé par Thierno Ka en ces termes : «Tu vas voir avec nous.»» Une menace qui a apparemment fait ses effets.
En tout cas, l’ancienne gloire annonce que «tous les membres du Collectif des lutteurs se déplaceront en masse samedi prochain pour soutenir Gris Bordeaux». «Même si le ministre des Sports a reconduit le Cng contre notre volonté, nous sommes en mesure de dire que c’est grâce à notre combat que certains changements ont été notés. Le Cng n’arrive plus à mettre la main sur le flux financier que draine la lutte. Le fait que ses caisses soient vides fait mal au Cng. L’instance en charge de la lutte devait faire preuve de grandeur d’esprit en ne remettant pas au goût du jour une histoire qui est derrière nous. On est prêt pour un nouveau combat !»
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here