PARTAGER

La confrontation entre Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux sera forcément l’occasion pour les deux lutteurs de sortir du trou après leurs dernières contre-performances. C’est tout l’enjeu du combat, prévu cet après-midi au stade Léopold Sédar Senghor et organisé par Luc Nicolaï.

Le combat Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux aura lieu cet après-midi au stade Léopold Sédar Senghor. Un duel où l’enjeu est de retrouver le chemin du succès. Si le premier compte signer son retour de fort belle manière après une convalescence de deux ans, le second aura à cœur de prendre la revanche de son ainé, Moustapha Guèye, et de s’affirmer comme le 3e Tigre de Fass. Un statut que Gris Bordeaux a du mal à assumer depuis son intronisation. L’occasion ne pouvait être plus belle face à celui qui a occupé un moment le titre de «Roi des arènes». Deux défis pour deux champions aux styles différents, de l’avis de l’ancien préparateur physique de Baol Mbollo, Omar Diagne «Omez». «Balla Gaye 2 dispose de plus d’arguments techniques que son adversaire. Si le lutteur de Guédiawaye retrouve le niveau technique qui lui a permis de régner en maître dans l’arène, il n’y a pas de doute de le voir prendre le dessus sur son vis-à-vis», souligne «Omez». Avant de préciser : «Balla Gaye 2 maîtrise beaucoup plus la lutte simple que son adversaire. Lors de ses précédents combats, l’enchaînement de ses actions était sa force. Sans oublier, bien sûr, la touche technique. C’est un redoutable adversaire s’il est au meilleur de sa forme.»

Balla Gaye veut renaître
Reconnaissant les qualités de Gris Bordeaux, «Omze» estime cependant que «ce n’est pas le même niveau que son adversaire. Gris Bordeaux affectionne les charges à l’intérieur avant de chercher à déséquilibrer son adversaire». Mais le technicien constate que le Fassois préfère de plus en plus miser sur ses qualités de boxe. «C’est un vrai boxeur. La boxe lui a permis de venir à bout de Baye Mandione. Il a réussi à mettre Ko Tyson, avant de le projeter au sol», Fort de cela, le technicien conseille à Gris Bordeaux d’éviter de commettre «les mêmes erreurs que face à Modou Lô où il a trop misé sur la bagarre. Je le vois d’un cran en dessous de Balla Gaye sur le plan technique».
Quant à Balla Gaye 2, il recommande «d’éviter d’être touché par un coup de Gris Bordeaux qui pourrait lui être fatal». Coach titulaire de Door Doraat, après le départ de Ousmane Camara, Babacar Dionne ne voit pas de favori dans ce combat. «Chacun a des arguments pour battre l’autre», note le jeune technicien qui trouve que «les deux lutteurs se sont bien préparés». Devant deux adversaires aux styles différents, il estime que «Balla Gaye aura intérêt à prendre les initiatives et abréger le combat face à un lutteur très défensif».

Etre enfin le 3ème Tigre
A noter que sur le plan de leur palmarès, Balla Gaye 2 affiche 23 combats pour 19 victoires face à des champions comme Papa Sow, Coly Faye, Tapha Tine, Tyson Jr, Modou Lô, Moustapha Guèye, Yékini etc. Il a cependant perdu face à Bombardier ou encore Eumeu Sène… Quant à Gris Bordeaux, en 20 ans de carrière, il n’a disputé que 21 combats pour 11 victoires sur des lutteurs comme Mbaye Diouf, Lac de Guiers 1, Baye Mandione, Khadim Ndiaye 2, Mbaye Dione, Tyson Junior, Antoine Bakhoum, Samba Diagne, Bombardier, Tyson et Eumeu Sène. Il a obtenu 8 défaites devant Abdou Diouf, Samba Diagne, Kaad Gui, Balla Bèye 2, Yékini, Eumeu Sène et Modou Lô.
Le 3ème Tigre de Fass s’offre une belle opportunité de répondre aux attentes de l’écurie qui souhaitent le voir poursuivre l’œuvre de Mbaye Guèye et Moustapha Guèye.
En lever de rideau, les amateurs auront les yeux rivés sur le choc entre Elton de Guédiawaye et le meilleur lutteur de 2017, Reug-Reug. Ce combat sera une opportunité pour Reug-Reug de s’ouvrir la cours des grands face à un adversaire qui avait recalé un autre jeune lutteur, Tyson 2, lors de sa dernière sortie dans l’arène.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here