PARTAGER

La région de l’Organisation mondiale des douanes (Omd) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Aoc) est interpellée sur diverses problématiques actuelles touchant, notamment au développement du commerce, à l’amélioration de l’environnement des affaires et à la lutte contre la criminalité transnationale organisée, selon le Directeur général des douanes sénégalaises. Pour Papa Ousmane Guèye, la région doit être une véritable force de proposition et d’action au regard des enjeux actuels qui tournent autour de la modernisation des administrations douanières, d’une meilleure mobilisation des recettes au profit des budgets nationaux et d’une recherche plus efficiente de la sécurisation de la chaîne logistique internationale. Concernant la modernisation douanière en particulier, M. Guèye a rappelé et insisté sur la nécessité de doter nos administrations douanières d’outils informatiques performants et interconnectés  en vue de donner corps et un contenu réel à l’émergence d’une économie résiliente, portée par des procédures et formalités simples, souples, prévisibles et surtout adaptées aux préoccupations et attentes du monde des affaires. «L’autonomisation et la dématérialisation des procédures douanières comme leviers indispensables à la modernisation douanière doivent à terme, aider à asseoir une efficace analyse des données au service d’une gestion efficace des frontières, comme nous y invite, du reste et à juste titre, l’Omd conformément au thème de l’édition 2017 de la Journée internationale de la douane», a dit le Dg des douanes sénégalaises. Papa Ousmane Guèye s’exprimait hier à la cérémonie d’ouverture de la Conférence des directeurs généraux des douanes de la région de l’Organisation mondiale des douanes (Omd) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre sur le thème : «L’analyse des données au service d’une gestion efficace des frontières.» «Les administrations douanières, en raison de leur position stratégique aux frontières, se trouvent fortement interpellées dans la mise en place de solutions pérennes», a soutenu le vice-président de la région Omd de l’Aoc, Amadou Coulibaly.  Parmi les défis à relever par les administrations douanières de l’Aoc, M. Coulibaly a souligné le recours à des technologies de pointe impliquant des méthodes plus rapides et plus efficaces.
La 22e édition est un cadre pour les soldats de l’économie de tracer les contours du Plan stratégique régional qui devra constituer un bréviaire pour les prochaines années.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here