PARTAGER

La gendarmerie nationale continue de s’illustrer dans la lutte contre le trafic illicite de stupéfiants. C’est dans ce cadre qu’il faut, selon un communiqué de sa Division de la communication, mettre la saisie de 500 kg de chanvre indien opérée par la Section de recherches de la Gendarmerie nationale.
Analysant la saisie opérée par ses hommes, le chef de la Section de recherches, le commandant Issa Diack, soutient : «Plus que la quantité saisie, c’est l’ingéniosité du modus operandi utilisée par les malfaiteurs qui est frappant. En effet, le chanvre indien était dissimulé à l’intérieur de pneus de secours insérés dans leurs compartiments habituels. Cha­que pneu pouvant prendre jus­qu’à 40 kilogrammes de drogue.»
Pour la Division de la communication de la Gendarmerie, «tout a commencé avec un signalement faisant état de la recrudescence de l’importation d’importantes quantités de ‘’brown’’, qualité la plus prisée par les consommateurs de résine de cannabis, à partir du Mali, en utilisant les camions gros porteurs qui empruntent le corridor Dakar-Bamako». Mettant en branle tous les moyens de renseignement et de surveillance nécessaires, «une première prise est effectuée par la brigade de Keur Massar, le 05 octobre 2016».
D’autres cibles seront identifiées. «Parmi celles-ci on note un camion dont le chauffeur a camouflé une grande quantité de chanvre indien dans les roues de secours montés sur les quatrièmes essieux», renseigne en­core le document. «Au reçu du renseignement, la section de recherches a mis en place un dispositif de surveillance pour jalonner le véhicule, de son entrée sur le territoire national jusqu’à son arrivée à Dakar», informe le commandant Issa Diack, coordonnateur de l’opération.

mdiatta@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here