PARTAGER

Le collectif Noo lank ne décolère pas. Après plusieurs sorties pour dénoncer une «fraude» de la Senelec, Ben Talleb et Cie ont rédigé un mémorandum pour démontrer comment la société «rackette» les Sénégalais. Dans ledit document, il est mentionné que la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) a approuvé la demande de hausse du prix de l’électricité le jour même de réception de la demande des prix alors que le contrat de concession lui donne deux mois avant de prendre une décision définitive. Ce qui fait dire à Noo lank qu’un travail préalable de contrôle n’a pas été fait par la commission. «Celle-ci a cédé devant une situation de crise financière aiguë dans laquelle la Senelec s’est auto-entraînée. La Crse s’est comportée comme une sous-direction de la Senelec», a regretté Alioune Badara Mboup, membre dudit collectif. Selon lui, la Senelec a commis une «fraude systématique à la facturation basée sur une surestimation arbitraire et exagérée des niveaux de consommation».
Noo lank demande encore au président de la République d’annuler la hausse des tarifs de l’électricité et de saisir l’Inspection générale d’Etat afin d’évaluer la gestion de la Senelec de 2012 à nos jours. Me Massokhna Kane de Sos consommateurs qui a rejoint Noo lank a plaidé pour l’audit du plan Yeessal et celui de l’Agence de l’électrification rurale (Aser), mais aussi pour la restructuration de la Senelec.
Dans le cadre de ses manifestations, le collectif a annoncé une marche à Thiès le 15 février et Dakar le 21. Les activistes ont rencontré les syndicalistes pour voir les stratégies à prendre pour l’annulation de la hausse et la libération de Guy Marius Sagna. Ils préviennent que dans les jours à venir, Macky sera responsable de tout ce qui se passera.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Mais vous représentez qui ? Vous vous entendez menacer le PR du Sénégal. Soyez correct et respectez les lois de ce pays. Ne vous surestimée pas. Continuez à marcher et laissez les autres sénégalais qui ne vous soutiennent développer ce pays.

Répondre à Abdoulaye Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here