PARTAGER

17 mille 355 enfants de moins de cinq ans atteints de malnutrition aiguë sévère dans les régions de Diourbel, Louga, Matam, Tambacounda et Saint-Louis vont bénéficier d’une prise en charge adaptée et alignée au protocole national permettant de sauver leur vie. Cela, grâce à un million de dollars américains que la Chine a donnés à l’Unicef dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 à travers le mécanisme du Fonds d’assistance à la coopération sud-sud de la Chine. Dans un communiqué, l’Unicef déclare qu’il va continuer à appuyer les efforts du gouvernement dans la prise en charge de la malnutrition en garantissant la fourniture des intrants nutritionnels tels que les aliments thérapeutiques prêts à l’emploi ainsi que des médicaments essentiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here