PARTAGER

C’est une sorte de conseil de guerre que les autorités locales et administratives de Podor ont tenue au deuxième passage officiel entre le Sénégal et la Mauritanie dans le département de Podor au bord du fleuve Sénégal frontière naturelle entre les villes de Demette côté sénégalais et Bogué côté Mauri­tanien. Ici aussi la lutte contre le coronavirus est une préoccupation majeure, et le Comité départemental de lutte contre la pandémie qui est venu visiter cet endroit qu’on peut considérer comme le deuxième poste frontalier le plus important après Rosso est à pied d’œuvre. Le médecin-chef départemental assure qu’un dispositif d’alerte a été mis en place pour parer à toute éventualité. Pour le maire de Demette, sa localité qui est le deuxième poste de passage après Rosso doit faire l’objet d’une surveillance particulière à cause de son caractère poreux à plusieurs endroits. Pour appuyer le Comité départemental, Abdou­laye Elimane Dia dit «Kaladio» a remis au préfet une enveloppe de 5 millions de Francs Cfa. L’autorité administrative qui a salué ce geste a assuré qu’un «bon dispositif sécuritaire» a été mis en place pour empêcher les traversées clandestines du fleuve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here