PARTAGER

Face à l’agression du coronavirus, Me Abdoulaye Wade appelle au respect des mesures édictées par les autorités sanitaires et gouvernementales. Parce que, alerte-t-il dans un communiqué, «certains d’entre nous sont menacés de ne pas être parmi nous au prochain Ramadan».

WIl n’a plus parlé depuis le dernier communiqué annonçant la suspension des activités de son parti. Revoilà Abdoulaye Wade qui adresse un message de vœux pour un bon Ramadan dans un contexte de pandémie du Covid-19. «Cette année 2020 aura la particularité d’être marquée par l’agression sans précédent d’un virus, le Covid-19, qui a déjà emporté de nombreux membres de notre communauté au Sénégal et dans le monde», regrette le prédécesseur de Macky Sall. Qui ne cache pas d’ailleurs ses craintes pour la suite de cette pandémie qui a déjà fait 8 morts au Sénégal. «Certains d’entre nous sont menacés de ne pas être parmi nous au prochain Ramadan», a-t-il ajouté. Pour ne pas arriver à un tel scénario, le secrétaire général du Pds demande à tous les citoyens de s’engager «consciemment et pleinement dans l’offensive mondiale contre le Covid-19, de veiller et de faire veiller au strict respect les prescriptions largement diffusées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) ainsi que les mesures-barrières décidées par le gouvernement».
En février dernier, l’ancien président de la République avait plaidé le rapatriement «immédiat» de 13 étudiants sénégalais bloqués à Wuhan, en Chine, épicentre en son temps de l’épidémie à coronavirus. Mais le Président Macky Sall s’y était opposé, arguant que l’Etat ne dispose pas de moyens financiers et techniques pour se lancer dans une telle opération de «sauvetage».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here